“J’suis qui moé?”

Je suis actuellement en train de travailler sur “j’suis qui moé?” (oui oui pensé de même) afin de trouver ma place dans le milieu du travail. En même temps, je réalise, que c’est la base principale de toutes nos sphères de vie: sociale, professionnelle et personnelle.


J’ai réalisé avec ma conseillère en orientation de SIE (oui oui elle m’appartient –rires), que ma typologie de base tant au niveau des intérêts, des traits personnels et de mes valeurs est axée principalement sur un type Artistique épaulé du sociable. Le tout parsemé de traits personnels solidaire, audacieux, passionné, dynamique, engagé, revendicateur, visionnaire et persuasif….


Ce fut un choc plus que positif de me reconnaître enfin et de mettre des mots sur “j’suis qui moé?”. Ça explique plein de belles choses. Ça explique aussi, surtout, que je suis bonne, mais peut-être pas juste dans bonne “track”.


Ce qui est très drôle, c’est qu’inconsciemment, dans cette construction de mon estime de moi, je suis en train de me monter une espèce d’équipe “d’avengers” de l’estime de soi. Et je ne fais même pas exprès. Ce qui est impressionnant là dedans, c’est que les 3 (et bientôt 4) s’entendent sur ce que je suis sans même se parler entre eux.


Preuve de ma belle authenticité ou preuve que je suis une excellente menteuse Winking smile


Bref, c’est rassurant pour moi qui est abonnée au festival du “coup de la poêle” dans le front. Au lieu de se féliciter, on se tape dessus… c’est “super” valorisant d’abord !


Maintenant, je sais que pour trouver du travail, je dois focusser sur mes forces au lieu de me “garocher” sur toutes les offres d’emploi en panique… d’un coup que j’arrive pas. De toutes façons, comme je ne cadre pas dans certains postes, il est évident que ça deviendra un échec, donc, une belle claque sur la fiole pour me sentir encore super poche ! (coup de poêle dans le front)


Si vous voulez lire sur le sujet:


https://www.csdn.qc.ca/ScriptorBD/documents/821377/typologieHolland[1].pdf

Back to Top