éducation 101–mon papa

Quand on était petit, la maison de nos parents était (et elle y est toujours) sur le boulevard St-Louis (qui deviendra Thibeault) à Saint-Louis-de-France (maintenant Trois-Rivières). Un boulevard dangereux, passant et ça roule “rien’que sur un temps”.


Juste pour vous illustrer le danger:


  • Un voleur est déjà passé devant la fenêtre du salon pour éviter de se faire tirer dessus par les policiers;
  • Si tu niaises trop longtemps pour virer dans une entrée et que tu surveilles pas derrière toi, ça se pourrait que tu te fasses rentrer dedans;
  • On attendait l’autobus, il y a eu un accident et une des voitures a fait une embardée sur notre terrain (on se tenait loin de la route);


Un jour, y a un beau pitit chat qui tente de traverser la rue le boulevard. Bizarrement, on l’a vu faire. Et comme de fait, il a comme pas survécu. Quelques secondes plus tard, c’était le chat écrapou !


Et c’est là que mon papa nous a fait comprendre, à sa manière, que traverser la rue c’était dangereux:


“Vous avez vu le p’tit chat ?

- Oui !

- Ben si tu traverses, il va t’arriver la même chose!”


On a jamais traversé la rue !

Back to Top