Après sa perte d'emploi ..

Flickr RaphaGarcia(c)

Bon, après le contre coup du fait que l’on perd son emploi (tel qu’écrit ici), y se passe quoi après ?
Voici ce que j’ai fait en ordre… oui oui et ça va vous paraître étrange “solide”.

1. Mettre sur Facebook:  - je suis en recherche d’emploi – ;

Ce qu’il faut comprendre, c’est que les réseaux sociaux sont une belle banque de contacts qui va servir dans notre recherche d’emploi (et pour n’importe quoi d’autre d’ailleurs). En mettant ce statut sans faire du “linchage” de son ex employeur (très très important), les gens vont vous partager les postes annoncés dans différents secteurs du marché du travail. Certains contacts, voient passer des postes, que personne n’a vu nulle part !
Ça devient vos yeux sur une très grande partie de ce qui se passe en région.

En plus d’avoir des mots réconfortants, c’est génial !

2.  Facebook – t’envoie des signes !
Non non, je ne suis pas folle. Facebook fait sa publicité selon tes intérêts, tes goûts ou je ne sais trop quoi. Bizarrement, j’ai vu passer une publicité d’une formation en ligne du Collège Lasalle en Planification et organisation d’événements.
Ben, je me suis inscrite. Si rien ne se pointe en cours de route, je serai à l’école et je ferai un changement de “trail”. Secteur dans lequel, j’ai déjà de l’expérience.

3. L’hypnothérapeute (ou votre thérapeute) !
J’ai appelé mon hypnothérapeute pour comprendre et m’aider avec mon estime de moi. On s’entend, il prend toute une débarque (l’estime) lors de ces événements. J’ai pu apprendre sur moi d’ailleurs, et j’en suis venue à une belle conclusion.

4. S’abonner, participer et être actifs

Dans la région, il y a une page Facebook où beaucoup des postes offerts sont publiés chaque jour. Il suffit d’aimer la page et de suivre les publications. Elles sont redirigées sur le site web Un avenir prospère sur lequel vous pouvez consulter les différentes offres d’emploi et même postuler en ligne au poste désiré. 
ATTENTION: les postes sur ce site sont exclusivement dans la MRC d’Arthabaska.
Je sais que ça existe pour la MRC de l’Érable, mais je dois vous trouver le lien.

Il y a PROGESCO qui est une agence en ressource humaine qui peut vous aider aussi dans votre recherche d’emploi. C’est gratuit. Vous pouvez aller les rencontrer et ils seront à l’affut des postes qui avec lesquels vous “cadrez”. D’autres agences existent, cependant je ne connais pas leur fonctionnement (SDMK, Altitude ressources humaines…)

En plus, il y a les salons de l’emploi ! Comme celui du 28 septembre qui se déroulera au Centre des Congrès de Victoriaville – MISSION EMPLOI. D’ailleurs, je trouve le moyen de vous ramener des impressions à ce sujet, puisque j’ai aucune idée de comment ça fonctionne.

5. Les organismes
Il y a des organismes qui existent avec des programmes différents, de l’aide à la tonne pour votre recherche d’emploi. Quelques exemples (je les connais sûrement pas tous)

6. Pour finir
On me reproche souvent d’en faire beaucoup dans une année. D’accepter facilement des opportunités sans trop savoir où cela va me mener. Mais on dit souvent, que rien n’arrive pour rien.
J’ai suivi des formations, j’ai aidé un ancien employeur (parce que j’ai le coeur super grand quand même), j’ai participé à des 5@7, j’ai parlé fort sur une terrasse, j’ose serrer les mains, discuter avec les gens…Mon Facebook est une ressource ambulante.

Aujourd’hui, je suis secrétaire d’élection, blogueuse/chroniqueuse et je retourne sur les bancs d’école en janvier.

Comme quoi, tout nous mène quelque part !

Back to Top