Belle mère

DSC_0390

J’ai toujours été inquiète de rencontrer quelqu’un qui avait des enfants. D’un coup qu’ils ne m’aiment pas. Comment on gère ça ? J’en ai aucune idée.

Et comment on fait en tant que “blonde” du père ou de simili belle-mère ? Une nouvelle réalité actuellement qui me frappe de plein fouet !


Le nouveau chum a deux filles. Mais j’ai pas eu le temps de me poser la question. Contrairement à plusieurs personnes, la première rencontre s’est faite d’emblée avec ses filles et mon grand. Un souper familial, rien de stressant ou d’officiel. Une bonne bouffe, des fous rires, de la cuisine en gang comme si on avait toujours fait ça. Ça été un grand “clic” pour tout le monde.  Même pour mes filles et les siennes !


Depuis, je passe par de belles gammes d’émotions. Ses filles sont adorables, touchantes, attachantes et tout le monde s’entend bien. Je suis souvent émue, par les belles attentions et les marques d’affection qu’elles me portent.


Je sais, je m’y attends, que ça ne sera pas toujours facile. Mais je pense qu’on forme une belle gang. Et je me découvre un côté familial insoupçonné Smile ça me fait une belle gang de “tifilles” !


16251937_10154131529880766_2044526770690388339_o

Back to Top