P’tit coup de vieux

14909934_10153904660125766_8718773842163170503_n

Je sais pas ce qui se passe cette année, ni ce que je fais de différent, mais hier, j’ai ma miss Eve qui a décidé d’étaler ses livres d’école sur la table de la cuisine et de faire tous ses devoirs par elle-même. D’habitude je dois me battre avec elle pour réussir à faire un minimum de leçons.

Elle a même repris mon truc de surligner ce qui a été fait et de faire une petite croix près de l’item qu’elle ne peut pas faire parce qu’il lui manque un livre. Si elle avait besoin d’aide, elle m’appelait. J’ai trouvé ça tellement cool et plus simple. J’ai essayer de montrer à Sarah de faire pareil qui a été plus réticente un peu.

En plus de remarquer, cette semaine, que je dois bien avoir une manière de fonctionner ou une organisation quelconque, parce que on se lève entre 6 h et 6 h 30 et les filles partent pour l’autobus à 7 h 15. À 6 h 45, les filles sont prêtes. Je n’ai pourtant rien fait de spécial.  (du moins je pense)

Mais c’est tellement plus facile et l’ambiance est vraiment agréable. J’ai des grandes championnes <3

P.s: j’essaie de voir ce que je fais de spécial pour vous donner mes trucs (si je les trouve lol)

*********** MISE A JOUR ********************************************************

QUELQUES TRUCS

  1. Les chambres des filles sont au sous-sol. Je leur demande de s’habiller en sortant du lit avant de monter pour déjeuner. Comme ça, pas de niaisage au sous-sol.
  2. Chaque fille a son petit panier de linge propres. Tant pis que ça soit pas ranger dans la belle commode, si tu laisses ton linge dedans, tu sais où fouiller pour trouver tes trucs.
  3. On autorise les bas pas pareil (on s’en fout ça s’en va dans les souliers)
  4. Les lunchs, c’est simple… sandwichs ou traiteur. Mes variantes: croissant fromage philadelphia, pains et paris pâté, croissant creton ou pain creton et le summum du pathétique, pain et bologne… mes filles n’ont pas de classe et elles adorent ça.
  5. Je me fais un gros bac de légumes coupés (méchant gros bac). On ramasse une pognée pour foutre dans le lunch.
  6. Je mets les lunchs sur le bout de la table, les filles mettent leurs affaires dans leur sac à lunch.
  7. J’ai réalisé que de trouver des trucs déjà tout préparés pour les petits déjeuners, c’était “winner”: chocolatines, muffins, smoothie, croissant et creton (mon winner), crêpes et gaufres congelées… ça prend 2 minutes et personne s’astine sur ce qu’il veut sur sa maudite taost. Sinon c’est des toasts d’avance avec beurre d’arachide et tant pis pour toi si tu niaises, tu vas la manger “frette”.
  8. Collations: des pommes, des pommes pis des pommes. En fait, je me casse pas la tête pour diversifier les lunchs et collation. De toutes façons, elles les mangeront pas !
  9. Tu veux te brosser les cheveux, tu veux une couette… tu m’amènes la brosse et l’élastique. Sinon tu pars écouettée pour l’école.
  10. Tout ça, c’est motivé par l’envie de regarder la télé, colorier, jouer aux playmobils, utiliser l’ordi ou les ipads, le matin avant de partir pour l’école. Et ça marche !
  11. Le summum de la motivation, féliciter une des trois (de manière intensive), par compétition, les deux autres embarquent !
  12. Autre truc pour le soir, pendant que une fait ses devoirs, l’autre prend son bain ! Et vice-versa ! Tirage nécessaire pour savoir qui y va en premier ! (tu peux pas astiner, t’as perdu!)

Au départ, on avait un tableau, où elles faisaient des X quand elles avaient terminé. On avait ce tableau depuis qu’on a été hébergé à la Volte-Face. On a pris cette manière de fonctionner pour aller vite parce qu’on avait pas beaucoup de temps pour se rendre à l’école et pour moi, aller travailler. C’est restée. Depuis, le tableau, il a pris le bord, mais les filles, connaissent la routine par coeur.

Back to Top