Le comptoir à charcuterie V.3 : La Jungle nord américaine

Jungle

Ah la belle jungle des sites de rencontre. J’y découvre sa jungle et sa faune un peu tous les jours. Un beau peuple de mâle… en rut ?!

On a le disparessus: celui qui disparaît du jour au lendemain parce qu’on est pas à son goût. Plus de textos, plus d’appels, rien. Pu de son et pu d’images. On pourrait l’appeler aussi le “chicken”.

Le Complimentarus overeactus: On est ensevelis de compliments, tellement qu’on en oublie son propre prénom. Je peux pas croire que du monde pense que ça marche réellement.

Le Rapidus Lignus: On répond jamais assez vite et surtout pas assez long de lignes. Euh, si je prends le temps de te répondre champion, c’est que t’étais intéressant.

Le Blender: celui là, je tombe régulièrement dessus dans la faune locale. Aussi connu sous la loi du “whipper”…. avez-vous déjà vu deux essuies-glaces se rejoindre sur une vitre… non ! Jamais ! Ils font partie aussi des "oui, mais non, je sais pas!"

Le bullshitus à grande gueule: Tout est dans le titre. Déjà, au départ, ça sera évident sur sa fiche de rencontre. Mais y en a qui ont vachement confiance en eux, je suppose ! Dès qu'il a eu son "nananne" il disparaît comme le disparessus.

La moissonneuse batteuse à coeur: il rentre aussi dans le blender, mais il assume pas son quotidien et se bullshit lui-même. Ça fait juste plus mal. Il entre aussi dans le bullshiteux.

Et ça, c’est le peu que j’ai rencontré dans la jungle nord américaine. Je suis convaincue que je serai en mesure de vous faire un autre article prochainement sur mes belles découvertes animales.
Back to Top