La fille …

Je suis la thérapeute, l’écoutante… celle qui peut passer des heures à entendre les confidences des autres. Le pilier de service, le pont de secours, celle qui est toujours présente quand la tornade pogne dans ta tête. Celle qui souffre avec toi, qui compatis et qui trouve toujours le bon mot pour rassurer.


La lumière quand la noirceur tombe, celle qui trouvera tout le temps des solutions à toutes, que rien n’est grave ou peut-être pas autant que tu le crois. Désamorcer les bombes que tu te crées pour pas qu’elles pètent contre ton gré. J’ai le dos large. Assez pour transporter toutes les failles du monde, les cicatrices, douleurs et fuckaillages qui ne m’appartiennent pas.


Je suis comme un aimant, attirant la douleur pour te permettre de continuer. Celle qui apaisera tes peurs pour avancer. Celle qui prend toute sur elle, souffrant de compassionnite aïgue. Parce que ne pas aider le monde, ça se fait pas.


Je suis l’Amie avec un grand A. La confidente de secours, débordante de compréhensivité. Celle qui sait toute, vos histoires de culs, d’amour et de peine. Celle qui ne dit rien. Parce que ca pourrait juste péter, ta bulle.


Je revalorise, encourage, appuie, supporte. Je crois en toi, plus que moi. Je rends les autres meilleurs…


Mais je m’oublie moi !



Inspirée suite à l’écoute de Marjolaine Beauchamps, un maudit beau texte qui me rejoins tellement ! à écouter :

 


Back to Top