Histoire de “bouette” (purée)


J’ai vu passer, à l’actualité, que le Dr Barrette avait décidé de goûter la bouffe que les CHSLD offrait aux personnes résidantes. Je l’ai pas lu, j’ai aucune idée de quoi ça l’air, mais je voulais juste vous parler de supers produits dont j’avais les échos alors que j’étais à l’AGEPA comme adjointe à la coordination lors d’une rencontre du Collectif de lutte contre la pauvreté Centre-du-Québec.

D’abord, voici ce que le Dr Barette a mangé: (source: Jean Bottari – FB)

13680809_1271299323011315_1986943787231939956_n

SAVEZ-VOUS QUE…

… Il existe des produits de meilleures qualités offerts aux personnes souffrant de dysphagie ? Et qu’environ 120 000 québécois éprouvent ce problème de santé ? Et que les pots de bouffe pour bébé et la purée amène la dénutrition comme problème avec l’utilisation de ces mêmes produits ? En plus de ne pas être ragoutant à l’oeil et de saper le moral de la personne qui retrouve ça dans son assiette à tous les jours !

UNE SOLUTION

L’hôpital Ste-Anne à Montréal accueille des anciens combattants dont 40 %  souffrent  de dysphagie. Suite à ce problème, l’hôpital a décidé de faire des recherches et de produire des aliments exprès pour ces personnes. Prophagia a pris en main la gestion du projet et  , le produit a été publicisé et est offert à tous le monde. Il est connu sous le nom d’EPIKURA.

J’ai discuté avec madame Geneviève Gagnon du Centre d’action bénévole de l’Érable pour avoir plus d’informations (et ne pas dire de niaiseries surtout!) sur le produit et le fonctionnement, si vous vous voulez faire une commande auprès du CABE (note: le fonctionnement concerne exclusivement le Centre d’action bénévole à Plessisville, pour les autres centres, merci de les contacter directement).

Tout d’abord, Epikura offre des aliments thérapeutiques remodelé à texture adaptée pour la dysphagie de légère à sévère. Hachés ou en purée, les aliments sont caractérisés par un indice de texture pour une déglutition sécuritaire.

En plus, ils ont la forme de l’aliment d’origine dans votre assiette. Si vous mangez des tomates, votre purée ou aliments sera de forme d’une tomate. Beaucoup plus agréable à l’oeil (et moins déprimant). Le personnel du CABE a testé le goût, et il semblerait que c’est très bon à manger (en plus!)

Madame Gagnon expliquait aussi que la dénutrition n’étais pas traité comme un problème de santé dans les institutions de santé. Ce qui fait que la personne est responsable de son alimentation. Tant pis si elle mange pas comme il se doit !

OÙ TROUVER CES PRODUITS


Dans la région, on peut trouver les produits aux endroits suivants:

Centre D'action Bénévole Plessisville
Carrefour d’entraide bénévole Bois-Francs
Centre d’action bénévole Drummond
LA CAROTTE JOYEUSE (Nicolet – Yamaska)

La procédure est différente d’un endroit à l’autre. Il est important de s’informer auprès des endroits pour le fonctionnement.

FONCTIONNEMENT AUPRÈS DU CABE

Pour plessisville, il suffit de contacter madame Geneviève Gagnon pour passer sa commande avant le lundi. Les produits sont disponibles le jeudi suivant. Pour les personnes qui sont incapables de se déplacer, les produits sont livrés lors de la distribution de nourriture de la popotte roulante.

Vous pouvez joindre madame Gagnon directement, pour plus d’informations au Centre d’action bénévole de l’Érable au (819) 362-6898 (entre 8h et 16 h) ou par courriel communications@caberable.org. Un livret plus détaillé pourra vous être remis pour avoir toutes les informations du fonctionnement.

POURQUOI ?

Je sais pertinemment qu’il y a un coût pour ce genre d’aliment. Mais ça serait tellement plus agréable pour nos personnes dysphagiques que d’avoir une bouette brune sans goût pitché dans le fond d’une assiette ? Au lieu de contribuer à économiser de l’argent… travaillons donc pour rendre ces personnes mieux dans leur peau. Ça reste des êtres humains. Je suis pas sûre que le Dr Barrette va avoir un fun noir à manger cette bouffe là, s’il en arrive là !


JambonAnanasTomatesGateau






Back to Top