Victime d’être juste “une fille”

8011
J’ai 6 ans. Je passe la plus grande partie de mon temps avec mon frère jumeau. Dehors. J’ignore pourquoi, le voisin de gauche, plus âgé que mes parents, a un magnifique passe-temps: essayer de nous faire peur, nous attirer chez lui et tenter de nous faire entrer dans la maison. Pourtant, il y arrive plus ou  moins. Maman veut pas qu’on aille là. Mais de temps en temps, sans trop savoir ni pourquoi, on se faufile.
Y a ce jour là, où on est dehors et on se ramasse dans la cours du voisin. Je sais même plus de quoi on parle. Bizarrement, il me demande de s’assoir sur ses genoux. Je trouve ça bizarre, mais je ne me méfie pas. J’ai 6 ans ! Mon frère est pas loin.
Je monte sur ses genoux, mais sa main est sous moi. Et il commence à me caresser bizarrement sous mes vêtements. J’aime pas ça, ça fait mal. Mais je bouge pas trop, je comprends pas trop. C’est vraiment pas l’fun. Je sais pas que c’est mal, je sais même pas c’est quoi c’te truc là. Je sais juste que c’est pas le genre de chose qui se dit.
J’ai 6 ans. J’en ai pas parlé à ma mère, ni à mon frère, surtout pas à mon père. Ça se dit pas ses affaires là ?! Pis en fait, je sais même pas ce que c’est…
J’ai 41 ans.  Quand je parle de cet événement, c’est comme si c’était pas moi qui l’avait vécu. Je me suis dissociée. Sauf… récemment.
Le suspect numéro 1 de Cédrika Provencher est arrêté. Tant que l’homme avait pas de visage, j’en faisais pas vraiment de cas. J’étais à la limite insensible.
Quand j’ai vu son visage ! Backlash
Je hais le voisin de ma mère. Je hais le suspect numéro 1 de Cédrika. Haïr c’est même pas le mot qui justifie l’émotion. C’est une boule de feu intense qui brûle en dedans. Envie de vomir une haine qui ferait mal. L’envie de crier tellement fort pour les rendre sourd. Leur donner NOTRE souffrance.  L’envie de scraper leur vie. L’envie de les voir souffrir. Envie de donner des coups de pelle.
J’ai pleuré. Tellement la haine est grande. La colère immense. J’ai pleuré d’incompréhension. Comment on peut en arriver à des pulsions pareils ? L’humain est à ce point méchant ? L’humain a tellement pas de vie qu’il se sent obligé de se créer des activités sexuelles avec des enfants. Des enfants criss ! Qui savent même pas ce que c’est. À qui on impose les criss de jeux plates de vieux mon oncle cochon qui savent pas gérer leurs criss d’hormones. On demande pas notre avis.
5 minutes de fun en échange d’un traumatisme qui ne s’effacera jamais. C’est effectivement injuste.
Et ça, c’est quand la petite fille, reste en vie !
Back to Top