Le comptoir à charcuteries

Je me suis inscrite à un site de rencontre. C’est normalement pas mon genre. J’ai jamais utilisé ce genre de site. Mais là un caillot ! Je suis même pas sûre que c’est la meilleure idée du siècle d’ailleurs. Je me questionne constamment. Par contre, oui, j’ai le goût de rencontrer du monde neuf et élargir mes horizons.
Sauf que, hier, j’ai eu la vague sensation d’être une paquet de charcuterie dans un comptoir de bouffe d’épicerie. Où on analyse de tous les bords et tous les côtés pour être sûr qu’on ne se trompe pas. Quand tu doutes que ta photo et ta face se ressemble vraiment, quand tu te questionnes sur ce que tu devrais avoir l’air… wooooooooooooooooooo ! NoWay.
Je trouve dommage aussi que ça soit aussi résumé. J’ai pensé mettre le lien de mon blog. Comme ça, je traumatiserais la moitié, qui viendrait pas me parler (hahahhaha). Ça règlerait mon angoisse de pas “être fine”. Me semble que j’écrirais deux pages sur ma présentation juste pour essayer d’expliquer l’extra-terrestre que je suis. Ça rentre pas dans deux lignes. L’être humain est trop complexe pour se résumer en 4 lignes. Et on se l’avoue, ça manque de “magie”. (oui en tant qu’éternelle romantique finie, ça pète une bulle… puisqu’on enlève une partie d’imprévisible… oui c’est bizarre dans ma tête).
Là, je sais, que je suis hors “sentier” et hors “zone de confort” ! La vente de ma personne, c’est pas mon fort, alors c’est pas moi qui va vous convaincre que je suis la meilleure sur un site de rencontre. D’ailleurs mon descriptif est assez “original”… Je contre-attaque souvent pour être sûre que vous vous sauviez en courant, pis si vous restez là, c’est que c’est bon !
De toutes façons, mon image actuelle de “charcuterie” super intéressante et alléchante, cache un côté épicé qui ne se décrit pas. Y en a qui ferait pas gaffe et qui se brûlerait la langue solide ! (mdr)
Back to Top