Je pourrais …

13569059_10153601320500766_2620739839645651874_o

“Remember make believe in you, All the things i said i’d do, I wouldn’t hurt your, like the world did me, Keep you safe, i’d keep you sweet, Everything that i went through, I’m grateful you won’t have to do, I  know that you will have to fall, I can’t hide you from it all“ – Pink -

Construire des armures, des baraquements « anti-toutes » cernés de clôtures de regrets, ou encore surveiller tout ce qui vous approche et accourir au moindre son, bruit ou malheur. Je pourrais vous protéger dans des cages, pour éviter que la planète vous déçoive.  Me transformer en Iron Man pour détruire ce qui pourrait vous faire du mal et être sûre que vous n’aurez jamais de peine,  ni blessures… Je pourrais me battre même contre les autres enfants qui vous font souffrir, sans même faire exprès.
Je pourrais… j’en serais capable.
Mais enfermées dans une armure, une cage ou un baraquement, vous ne pourriez pas voir les splendeurs du monde, la richesse et les bonheurs que celui-ci a à nous offrir. S’émerveiller devant un petit « rien » et partir au large pour juste voir si le soleil est de la même couleur ailleurs. Aimer, aimer de tout son cœur, malgré les échecs, mais connaître ce sentiment profond qui est magnifique. Vivre, intensément, comme vous savez déjà le faire et que différentes personnes commencent déjà à vous reprocher. Se sentir libre, libre de ses choix, de ses envies sans toujours avoir peur des conséquences. Ne pas avoir peur du monde et être forte. Tellement forte. Voir le monde comme un grand terrain de jeu et devenir encore plus solide chaque jour. Je voudrais que personne n’arrive à vous mettre des bâtons dans les roues, pour vos plus grands rêves, projets ou envies. Être assez têtue pour défier tout ce qui s’opposera à ce que vous voulez ou serez.
La vie sera difficile, mais je serai là. Je serai toujours là. Je serai votre repère ou votre cachette pour venir soigner vos blessures pour repartir plus forte encore. Accepter du  mieux ce que je peux et ce que vous êtes et être là quand vous aurez besoin. Comme un quai, un phare qui ne bougera pas. Au cas. Avec mes phrases plates de maman qui aura répété les commentaires poche quand on n’a pas de talent ou maladroitement ne sachant pas comment rassurer.
Vous êtes ma plus belle histoire d’amour, le reflet de ma personne, qui me rappelle, que je suis bonne.





Back to Top