Je n’ai pas besoin de toi

Je n’ai pas besoin de toi. J’en aurai jamais besoin. Tu n’es pas un besoin. Il aurait fallu que tu deviennes autre chose, autrement. Je ne vais pas mourir parce que tu n’est plus là. Je vais pas arrêter d’aimer ou de m’attacher aux gens qui m’entoure. Tu  n’es pas nécessaire pour que je sois heureuse. Tu n’es pas essentiel à mon bonheur. Ce n’est pas vital à ce que je suis ou serai.

Je n’illustre pas la peur, la culpabilité, ni l’étouffement. L’engagement ce n’est pas une cage qu’on impose à l’autre et aimer l’autre, c’est beaucoup plus que “je t’aime” lancé au gré du vent.  Je ne représente pas non plus les choix que tu t’imposes par manque de convictions sincères. Malheureusement si ce que je représente effraie malgré moi, c’est possiblement par une force quelconque et une conviction inébranlable. Je savais et je sais. Cependant, tel l’acier, je ne plie pas. Même si le poids du monde devient lourd. Je ne plierai pas.

Je ne dessine pas la perfection mais j’offre ce qu’il y a de mieux en moi. Je ne ressens ni culpabilité face à mes choix et à comment j’aurais du être. Ma ligne de conduite n’est pas tracées par les blessures profondes comme tu aimes à le croire. Elle n’est même pas imposée par une tierce personne, je suis “fabriquée” comme ça. Tricotée de franchise, d’opposition, d’honnêteté, de convictions et de ténacité. Et par moment, c’est beaucoup plus solide que le reste.

Je serai solide. Ancrée les deux pieds dans le béton même si la peine m’inondera les joues, même si le doute me fera fléchir de temps en temps, avec la colère qui m’explosera le cerveau à vouloir te détester plus que tout le reste.

Mais je finirai par t’archiver dans les racoins sombres de mon coeur parce que j’ai trop souffert à cause de toi.

Back to Top