Aider les autres - Préoccupation familiale

IMG_0513

J’ai été coordonnatrice du projet SOS Abus qui a pour but d’instaurer des comités de « sentinelles » (personnes bénévoles) qui interagissent auprès des personnes aînées dans le but de prévenir les différentes formes de maltraitance. Je donnais la formation aux bénévoles pour qu’il y en ait un peu partout dans la MRC de l’Érable, pour briser l’isolement des personnes aînées.

Mon frère est préposé aux bénéficiaires depuis des années. Et des préposés comme lui y devraient en avoir une tonne et une barge.

Gabriel, je l’ai un peu poussé à se diriger vers les « sciences humaines ». Je ne sais pas pourquoi, je savais qu’il serait bon. Sociable, attentionné… Pourquoi pas.  Le Carrefour Jeunesse Emploi de Victoriaville a lancé un nouveau projet intergénérationnel de volontariat auprès des jeunes qui interagissent de différente manière auprès des aînés pour justement, briser l’isolement et créer des liens. Je trouve l’idée super intéressante, en plus de rejoindre l’idée de SOS Abus. Ça lui donnera peut-être le goût d’envisager d’autres métiers que les trucs manuels. Vu que dans la famille, ce n’est pas notre fort, le manuel !

Il semble bien content de suivre la formation et de pouvoir participer au projet. Il adore l’histoire et je suis sûre qu’il pourra échanger plein de choses avec les personnes aînées qui l’intéresseront. Il a choisi de les aider au sur le plan technologies, ce qui est aussi une autre de ses forces. Je trouve que le projet permet de découvrir ses forces et de voir autre chose comme métiers.

Bref, il faut croire que nous sommes des personnes qui prennent à cœur le bien-être des autres. C’est dans ces moments-là qu’on se sent utile. Plus qu’avec une pelle !

Je suis fière de nous !

Back to Top