Réflexion personnelle

Depuis peu, chaque mots récoltés devient une remise en question. Dans mon évolution, j’ai mis un peu tout ce que j’étais aux poubelles, pour essayer de devenir une meilleure personne. Je veux être bien et possiblement qu’en imposant mes nouvelles limites (ou tout simplement des limites), je vous fasse du mal, sans vraiment le vouloir.

Certaines situations aussi font que d’écrire au gré du vent publiquement, m’apporte depuis peu des “dommages collatéraux”.  Certaines personnes s’en servent pour se “venger” ou colporter des versions des faits non appropriés. Ou juste se faire du mal, pour faire du mal pour tenter de faire des deuils, de la mauvaise façon. C’est mon avis.

Je trouve réellement dommage que quelque chose qui est positif pour moi devienne une arme, pour d’autres. J’en viens à me retenir et à ne plus écrire.

C’est aussi triste que ça vienne à faire des dommages collatéraux à mon entourage. Mais je suppose que je dois apprendre à vivre avec, une nouvelle réalité de bloggeuse auquel je ne suis pas habituée.

Bref, la liberté veut que vous soyez libre de lire ou de passer outre. La liberté veut aussi que je puisse écrire sans me sentir coincée. Vous pouvez lire, commentez… vous pouvez passer votre chemin. De toutes façons, les écrits ici ont d’autres buts que de viser chaque personne pour les torturer intérieurement.

Malgré tout,  je sais que ce texte va encore apporter des dommages collatéraux. Que je n’ai pas d’emprise là dessus. Mais si mon blog vous fait du mal, je vois pas l’intérêt de venir jeter un œil, surtout si c’est pour être mal après.

Pour ceux à qui je fais du bien, merci d’être là ! Smile

Back to Top