Connectée

DSC_0944

(Lac Breeches @Maryse St-Arneault)

Dans la vie, on rencontre des personnes avec qui on se sent profondément lié. Le genre de rencontre qui ne se produit que rarement et avec qui tout est plus facile à comprendre, à expliquer. Le genre de relation bizarre où même le regard parle trop pour l’autre. Ce genre de chose utopique qui ressemble à une légende urbaine. Ce genre de moment qui nous fait “freaker” sur le moment où ça se produit.

Le genre de moment “magical” que je vis régulièrement avec ma Bestiole. Alors qu’hier, il exprimait son amour profond pour le plein air, même à quelques pas de la maison, sirotant un café devant un trou d’eau brun (lac). Préférant de loin la tranquillité d’un trou perdu de fond de bois à un endroit plein de monde, trop populaire. Que ça, pour lui, c’était le bonheur.

Je suis partie à rire, tellement ébahie par ce qu’il m’expliquait. J’aurais pu dire exactement la même chose. J’ai même ajouter que mon café serait trop frette tellement j’aurais niaisé sur le bord de l’eau.

Mais ce genre de choses là, où ni un ni l’autre, nous faisons semblant sur ce que nous sommes vraiment, me rassure tellement. J’aurai pas besoin un jour, d’aimer les plages bondées de monde pour lui faire plaisir… je peux être totalement moi et continuer d’aimer les trous de fond de bois et les bords de trous d’eau brun (lacs).

Le plus extraordinaire là dedans, ces moments là, on pourra les partager à deux, sans penser qu’on tord le bras à l’autre <3

Back to Top