Partir sur une dérape !

DSC_0025

Un soir, un souper genre pain baguette pâtés et fromages, du vin (peut-être un peu plus que raisonnable), une discussion, un caillot.

Ma mère voulait aller en Gaspésie. Chaque année, ou presque, elle y va. Mais avant, c’était avec mon papa. Cette année, le projet est changé. Papa, ben il est dans une petite boite en bois.

On a jaser un peu dans les airs pour un petit voyage en Gaspésie. Mais c’est resté vague un peu. Le lendemain matin, vers 6 h 30, j’ai relancé l’idée à ma mère… on a fini par regarder la météo, les disponibilités et le temps alloué qu’on avait… puis à 7 h 30, on décidait de partir la journée même pour Percé avec la Micra.

J’avais jamais roulé aussi loin. Surtout pas avec ma propre voiture. C’était un peu stressant. Mais dans le pire des cas, ma mère et moi, on a un plan B: si ça fait pas, on vire de bord ou on se trouve un motel. Ce qui fait que le dimanche soir, j’ai publié cette photo sur Facebook:

11427251_10152867850015766_5978636412784334620_o

Premier dodo à Rimouski, sur le bord de l’eau. J’étais trop trop contente. Enfin, un bord “de l’eau”, du calme, de la paix, du “lâcher prise”. Wow ! Une maudite belle manière de décrocher.

On a fait ça comme des championnes, même si j’ai eu la trouille dans les côtes avant Percé (côtes et brouillard intense)… On dit souvent que sortir de sa zone de confort et affronter ses peurs… on les a affronter solide.

DSC_0041

Même si la deuxième journée on a eu de la pluie en masse, du brouillard, après souper on a pu voir la mer et le rocher. On a gelé… mais c’était pas grave. J’étais drôlement bien !

11666269_10152864704775766_719448888417953179_n

J’ai quand même surpris pas mal d’amis en affichant cette photo sur Facebook (oui je l’avais pas dit à grand monde!).

Le chemin a été plus facile au retour, tellement qu’on a fait Percé / Victoriaville d’un coup. On est rentré à 21 h le soir pour dormir à Victoriaville. Je pensais jamais qu’on serait capable de faire ça. Mais avec le soleil, c’était moins déprimant.

Petite découverte en chemin, du vin de fraises (vin et fraises= je vire en ta voir ça !): Ferme Bourdages Tradition. Je n’avais jamais entendu parlé de ces produits là. Finalement, j’ai grandement apprécié le vin blanc (le Julia) et le vin style apéro (Alexis). Après vérification, le plus près pour en trouver c’est à Québec (http://www.fermebourdages.com/pdf/detaillants.pdf) mais un détour par la Gaspésie, ça vaut vraiment la peine.

10985286_10152868683095766_5025302392673550596_n

Petit coup de gueule par contre sur Vidéotron et son réseau cellulaire: ne compter pas sur ce réseau là pour votre cellulaire, y a “fuck all” de Mont Joli environ jusqu’à la Baie des chaleurs, où j’étais sur le réseau Rogers et que je pognais à temps partiel. Avoir su, je serais restée avec Telus, parce que ma maman elle, a eu du réseau tout le long ! Je trouve ça un peu ordinaire de la part de Vidéotron.

Un gros BRAVO à Nissan parce que ma Micra a survécu. Même si la grosseur pourrait donner l’impression d’un inconfort considérable ou laisser présager qu’elle pourrait “tchoquer” dans les côtes… même pas ! Même dans le vent, elle se contrôle super bien. J’étais vraiment trop contente d’être dans ma petite auto. En plus d’économiser sur l’essence (en dodge caravan, ça m’aurait couté un bras et deux jambes).

DSC_0121

Le problème dans ce genre de voyage, c’est qu’au retour, on repartirait !

Back to Top