Souvenirs de petite fille–Île-du-Prince-Edouard



Mes souvenirs de petite fille sont remplis de petits voyages. Des lieux que personne ne connaissaient ou alors très peu. Le genre de place qui n’était pas encore plein de monde et qui commençait à s’afficher dans le monde touristique. Je me demande encore, comment mes parents faisaient pour trouver ce genre d’endroit. Un de ceux-là, l’Île-du-Prince-Edouard. 

Le souvenir est encore très clair. Pas de pont à ce moment-là, il faut prendre le traversier. Je me rappelle, mon papa a même eu un problème sur la tente roulotte, elle a brisé quand on est arrivé sur l’île. En plus, j’ai attrapé la varicelle et je n’en menais pas large durant le séjour.
clip_image002
©photo Danielle Bordeleau
Je ne me rappelle pas des noms des endroits que l’on a visité, je ne me rappelle même pas si ça existe encore. Mais j’ai un magnifique souvenir de l’endroit. Un parc dans lequel on rencontrait les personnages de contes, du pédalo, un château, parc d’attractions… il pleuvait, mais on avait du fun pareil !
clip_image004 clip_image006
© photo Danielle Bordeleau

Et voilà quelques années (2 ou 3 ans) mes parents sont retournés avec mon frère et sa famille. Ils sont allés visités Anne, la maison aux pignons verts, un peu de plage, du vélo et visiter un parc d’attraction (je ne sais pas lequel par contre). Et maintenant, il y a un pont !!!
clip_image008 clip_image010

Pour ma part, loin de moi l’idée de flâner sur une plage toute la journée ! Oh que non ! Je suis une fille de « dehors ». J’opterais pour une virée en kayak, parcourir le sentier de la confédération (à pieds surtout je pense), j’opterais pour du camping au lieu des hôtels pour profiter du dehors le plus possible est des magnifiques paysages. Une belle occasion en même temps de « mitrailler » les paysages et tout ce qui m’inspire. En grande gourmande que je suis (eh oui), je ne pourrais pas résister au sentier culinaire


J’irais certainement voir la maison d’Anne aux pignons verts, pour voir si ce que j’ai imaginé entre le livre et ce qu’il y a sur place est semblable. Juste partir dans un « autre monde » quelques temps. Je réalise, que je ne pourrais pas partir juste 2 ou 3 jours, je manquerais de temps.


Le côté historique des endroits, des bâtiments m’attirent aussi pas mal. Visiter, questionner et connaître l’histoire, c’est mon dada. Le meilleur moyen d’apprendre en s’amusant. D’ailleurs, il est possible de visiter l’onglet « demander aux gens de l’île » pour poser des questions pour mieux planifier vos vacances !

Des vacances ? Une petite virée ? Un changement d’air ? Ça vous tente ? Rendez-vous sur le site web Tourisme IPE pour trouver toutes informations pour votre escapade. 

Aussi suivre sur Twitter #AskAnIslander et #PEI pour plusieurs informations pertinentes de l’IPE.
Note : « Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Tourisme IPE, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Tourisme IPE. »

Back to Top