Une âme à fleur de peau

DSC_0941
Trouvé à la Terre des jeunes de Victoriaville
Comme une brulure à l’air libre, un cœur ouvert à tous. Chaque changements, tempérament, attitudes, gestes, mots, musiques ou chansons, sans que vous le sachiez, m’inspire, me blesse ou me remplie d’une joie profonde.

Un rien m’inspire ou m’encourage, me met en colère ou me console, fait ma journée ou me fait éclater de rire. Je vois de la beauté dans le morbide, dans la simplicité, peut-être là où vous ne la voyez pas.

Je partage vos peines, vos douleurs, vos joies, constamment en voyageant entre le noir et blanc. Rien n’est jamais gris pâle. 

On justifiera ces intenses émotions par mon côté artistique profond. Alors que je ne suis que sensible à ce qui m’entoure. Comme 12 paires de yeux qui regardent, qui ressens intensément ce monde. 

J’ai la compréhension large, peut-être trop large ! J’ai la larme facile, possiblement trop facile ! Ma colère est terrible, trop possiblement aussi… mais je dois bien compenser pour la douleur qu’il y a à l’intérieur et la fragilité trop fragile. 

Je ris fort, je parle fort, je prends possiblement trop de place. Mais je suis égoïste, voir les gens heureux et  faire plaisir, les sourires, c’est magique.

Sous cette apparence de bulldog qui n’a peur de rien (à vos yeux), il y a mon vrai moi, que je cache secrètement, pour éviter qu’elle ne se fasse massacrer.
Back to Top