“splitter” les sexes


2008 - Ouais pas besoin de commenter ma position qui est pas bonne lol
Hier, j’écoutais l’émission Cap sur l’été, Catherine Trudeau présente ses suggestions de livre pour la Fête des mères. J’aime les suggestions en général, sauf lorsqu’elle présente un livre pour les femmes, pour commencer la course à pieds (dont je ne me rappelle pas le titre). Là, mon cerveau “fuck” ! Surtout quand le livre est présenté avec les phrases suivantes “parce que nous les femmes, on ne court pas comme les hommes”!

Quand on repense aux batailles des femmes pour l’égalité des femmes, les tentatives des femmes pour enrayer les stéréotypes entre les sexes… mais on invente des gyms pour femmes, des livres de course pour femmes… Euh comment ça?

J’ai pas lu le livre, peut-être que possiblement on court pas pareil. Possible. Mais est-ce pas encore un moyen de dire qu’on est différente, que nous ben c’est pas pareil et qu’on a encore des besoins “différents” des hommes. Je déteste ce genre de chose. Qui nous encarcanne (ça se dit surement pas) dans notre rôle de “femmes fragiles”. 

Mon ami Patrick va être mort de rire, parce que je sais qu’un homme et une femme c’est pas pareil. Mais ça m’enrage de voir que moi, femme, je peux pas faire de la mécanique diesel parce que je suis une fille. Ben voyons !(ceci est un exemple)

Et c’est pas vrai que toutes les filles entrent dans les stéréotypes de filles qui conduisent mal, qui se perdent partout, qui ne sont pas capable de changer un pneu de char ou faire son changement d’huile. Si on prenait le temps de leur montrer… on serait moins “nounoune” qu’on en a l’air !

J’en connais des filles qui conduisent en “cowboy”, qui vont vite, des filles qui lèvent autant de poids que leur chum (même plus) et qui font plus de push up que leur chum ! Des filles qui sont capables de modifier leurs autos, de se retrouver dans n’importe quelles villes (même en France)… des filles qui sont 12 fois moins mopettes qu’un gars, plus endurante et moins plaignarde !

Pis moi, j’ai déjà fait mal à un gars “solide” et c’est pas avec un coup de pieds dans les parties.
Oui je suis une fille, mais non, c’est pas parce que t’es un gars, que t’es meilleur que moi !
Back to Top