Je vais mourir !

Je confirme, je suis folle. Certaines personnes se rappelleront en 2010 mon premier Grand Défi de Victoriaville. Mon premier 10 km à vie. 

Cette année, je recommence ! Et c’est demain matin que ça se passe ! Je sais foutrement pas pourquoi je m’inscris à des affaires de même, je stresse à mort, je dors pas, je mange pas… c’est une angoisse épouvantable pour mon cerveau !

Mais en même temps, cette année, un de mes mots phares c’est “fonce”. C’est ce que je fais cette année. Je suis toujours dans un up and down d’émotions et d’angoisse. Toujours à me sortir de ma zone de confort, à me lancer la tête la première dans des défis de fous.  Je me demande pourquoi je fais ça finalement… mais je sais que je vais finir par avoir un résultat sur ma confiance un moment donné. (Je l’espère!!!)

Donc, cette année, je me relance dans le Grand Défi de Victoriaville sur le 10 km. Mais sans que l’idée vienne d’une amie, sans avoir attendu l’inscription d’une amie… J’ai foncé toute seule, tête première. En cours de route, j’ai su qu’une amie le faisait. Mais si on n’est pas ensemble, côte à côte, c’est correct aussi. Je dois m’enfermer dans ma bulle.

Cette année, je me donne le droit de marcher si ça va pas du tout. Mais mon orgueil et ma tête dure me disent de ne pas marcher. Surtout ne pas commencer ça, sinon je sais que je ne pourrai pas me remettre à courir (mais ça c’est dans ma tête). Le plus dure sera de ne pas tenter de suivre le groupe. Je sens que je vais me jaser dans ma tête solide.

Je dois garder dans ma tête le fun de le faire et surtout, comme on le dit si bien au karaté, notre adversaire, c’est nous-mêmes ! 

Bref, je vais pas dormir de la nuit, je vais mourir d’angoisse et de stresse… mais je vais avoir foncer  en vainquant mes peurs ! Je l’ai déjà fait, je peux le refaire !
Back to Top