Fatiguée !

Depuis quelques temps, je me trouve intolérante. Intransigeante. Fermée. Impatiente.

Je suis tannée d’être conciliante, compréhensive, adaptable, négociable… même si de mon image extérieure vous projette de l’indifférence, de la folie et du je m’en “foutisme”.

J’ai plus envie de m’adapter à tous. De négocier ce pourquoi je me sens mal. D’accomoder tout le monde en refoulant ce que moi je ressens. J’Over Réacte, pis après ?! C’est pas comme si vous le saviez pas déjà ?!

J’ai plus le goût d’être le parent qui “compromise” à l’école, au CPE. Où tout va super bien, parce que je suis toujours “modifiable”. Celle qui court à l’école pour aller porter un maillot, parce qu’il a été oublié sur un coin de porte. Ni celle que c’est pas ben ben grave qu’on change les casiers des jumelles, parce que ça accommode le CPE. Ouin pis… ?

Ecœurée solide de me poser des questions sur “vous”, sur comment je devrais dire ou faire, sans trop blesser. Mais que ça soit juste “one side”. C’est possiblement du “lâcher prise” venant de la part des autres, ou je ne sais trop, quelque chose de “normal”… que je n’ai pas !

Fatiguée d’être la “pas rapport” qui aime jamais rien comme tout le monde, qui pense pas comme toutes les mamans de la planète. À bout de nerfs, de me sentir juste toute seule. Tout le temps toute seule. Épuisée d’être l’extra-terrestre de service, tout le temps différente, même si je ne fais pas exprès. D’être “l’artiste” de service.

C’est lourd. C’est vide. C’est difficile.

De ne jamais connaitre les demi-mesures. Le tempérances. Le gris pâle, foncé, laitte… connaître le terne des émotions où rien fait jamais rien. De ne pas avoir de réactions à tout et rien. Juste être plate, plate à mort. Terne et ordinaire. Sans variations. Être juste gris sale !

J’aime pas les discussions, les opinions qui finissent plus de s’éterniser ou il faut se battre ou débattre. Parce qu’anyway on arrive jamais à un accord au final. C’est même pas un sport qui donne un but. Ça m’énerve et au final, je suis tout le temps blessée. Peut-être parce que mes idées sont tout le temps floues et que ça s’écrit ou dit pas. Peut-être parce que j’ai juste pas de talent pour jaser !

Oui je suis “blessable” avec presque rien. J’ai le coeur grand grand grand. C’est pas un parc gratuit pour se défouler à “je te rentre dedans”. Mais ça… étrangement, personne ne se pose la question !

Je suis écoeurée d’être “fine”!

Back to Top