Des vieilles bloggeuses !

HPIM1137

(moi à Dijon, France, 2003)

Quand j’ai commencé à bloguer, c’était parce que je faisais partie de la gang des “expats”. La gang qui ne vivait pas dans son propre pays, qui était un peu traumatisé par les changements culturels. Tout comme aujourd’hui, des liens virtuels s’étaient créés. Rarement, je n’ai eu l’occasion de rencontrer d’autres blogueurs. Il y avait des français au Québec (dont Olivier que j’ai perdu de vue), des acadiennes à grenoble (en fait une: Shandara, une québécoise en suisse et moi à Dijon.

On bloguait pour donner des nouvelles, faire part des différences, parce qu’on se sentait loin et possiblement (du moins moi) seul, c’était jamais facile de ne pas être avec sa gang, sa famille. Il y avait souvent un grand vide.

Avec le temps, j’ai perdu de vue les blogs de pas mal d’expatriés. Sauf, Shandara. J’ai eu l’occasion de la rencontrer à Lyon (mai 2004). On a fait moitié chemin chacune pour se voir avec nos fils. Après, on a gardé contact par différents réseaux sociaux même si on a pas eu la chance de se revoir. Quand nos blogs plantent (encore aujourd’hui) ou un logiciel ou je ne sais trop quoi, on lâche un tchat à l’autre pour essayer de trouver une solution. C’est pas mal grâce à elle que j’arrive à faire des codes html maintenant.

Aujourd’hui, on est tombé sur dailymotion, un site où on pouvait publier nos vidéos. De mon côté, j’y pense plus, avec l’avènement de youtube, ça pris un peu le bord. J’ai revu mon Gabriel avec son accent français, Bianca qui a à peine 1 an…

C’est émotif pas mal ! Sourire 

C’est en regardant ces vidéos et en jasant encore avec Shandara que j’ai allumé qu’on était des vieilles blogueuses ! On a changé, nos blogs aussi, mais je la lis encore sur ses différents blogs et on se lâche encore un tchat quand quelque chose bogue. Notre réseau a changé, mais elle fait encore partie des meubles, et ça je trouve ça l’fun.

Une belle expérience de blogs qui fait que je continue mon aventure depuis 2003.

Back to Top