S’excuser de s’excuser de sa présence !

DSCN1446

(moi au Mont Arthabaska, un matin de –35 degrés !)

On me décrit souvent comme quelqu’un de fonceur, confiant et dont rien ne peut l’arrêter facilement. Et pourtant ! Je fais parti de ces gens qui s’excuse constamment de tout et de rien, machinalement. Qui s’excuse surtout d’être présente à un endroit, alors que… j’ai autant le droit que n’importe qui d’être là. Je fais partie de ces gens qui ne se sentent pas automatiquement inclue dans un club, un groupe ou un endroit. Je veux savoir si ça dérange, si je suis appréciée et si je suis réellement la bienvenue. Si j’ai pas le comeback souhaité, je me pointe rarement.

C’est d’ailleurs fatiguant. Pour moi. Le nombre de choses que je m’empêche de faire, parce que je sais pas si je suis la bienvenue. Ce matin, alors qu’un évènement se crée, je me suis encore surprise à le faire. À attendre l’approbation de quelqu’un, pour savoir si je pourrais y aller, si j’étais bienvenue, si je dérange pas. J’attendais encore l’approbation de quelqu’un, le ok… Et il a fallu que je me botte le derrière “solide” pour me parler et passer à l’acte “Envoie championne, tu fais pire que ça dans la vie !”.

Je dis souvent que j’ai un “déficit d’attention” parce que j’aime effectivement l’approbation de tous, faire l’unanimité ! Souvent je m’oublie moi, pour être appréciée en “général”. C’est juste dommage. Un côté de moi que je cache (à mon avis) assez bien, parce que c’est pas le genre de chose que je dégage.

Et bizarrement, je ne le sens pas que les gens m’aiment ou m’apprécient, je ne le vois pas. Une incertitude avec laquelle je dois travailler fort et me battre constamment parce que tout ça, souvent, c’est dans ma tête de blonde.

Bref, j’ai combattu mes mauvais esprits ce matin, j’ai foncé, je vais vaincre ma peur de l’inconnu, le stresse de pas savoir où je me garoche et je fonce vers quelque chose qui va m’apporter dans mon futur je le sens. Je ne pouvais juste pas passer à côté de ça ! C’était important, important dans mes projets futurs !

Back to Top