Les “joies” d’une maison !

1230026_10151758485330766_1126677509_n

Avoir sa maison, c’est l’fun. Plus de voisins au dessus de ta tête, ni en dessous. Nous on en a encore sur le côté, parce que c’est un jumelé. Mais ça va, en général on est tranquille.

Sauf que des fois, quand y a un truc qui pète et que c’est la première fois que tu te retrouves avec la chose en question dans ta face, tu sais pas tout le temps trop quoi faire et quelle est la meilleure solution!

Chose qui s’est produit hier, dans l’évier de la cuisine après que Ritch ait fait la vaisselle. Normalement, quand ça bouche, 2 ou 3 coups de “siffon” et le tour est joué. Mais pas hier ! Ritch a même défait le coude (sous l’évier), rien d’anormal… Bref, c’était étrange. De mon côté, j’ai suggéré les produits pour déboucher l’évier. Ritch est parti en acheter, en a mis dans l’évier… et oh malaise !!! Le “drano” en question a remonté dans l’évier, pour empester toute la maison. J’ai fini dehors avec mon frère et sa femme, les enfants au sous-sol, Bleue et Jorgie dans la chambre. Le produit est jamais descendu dans le tuyau. Scrappant au passage, l’évier !

Bref, après un certain temps de jasette, Ritch me fait ressortir une photo de mon disque dur externe pour me montrer qu’avant d’arriver dans la maison, il y avait un trou dans le mur du salon au sous-sol, un accès au tuyau de renvoi de l’évier de la cuisine. Ritch a coupé un trou dans le gipse pour avoir accès à ce bouchon là, a réussi à vider l’eau que contenait le tuyau, mais le tuyau qui allait vers “dehors” était bouché ! Ah ben joie !

C’est à coup de ose, Shope Vack (balayeuse) que Ritch a réussi à déboucher le tuyau. Un bon 3 heures de gossage. Quand le tout a été débouché, il a fallu vérifier si le tuyau était encore “vivant” et si l’eau se rendait au bon endroit. J’ai eu la superbe idée de verser toute une cruche de jus de raisin dans l’évier. De même, on verrait le jus passer, sinon c’est que ça s’en va quelque part sous la maison.

Je vous jure, on a jamais autant été content de voir du jus passer dans un p’tit tuyau ! On espérait grandement éviter le “call” du plombier, parce que j’avoue que ça aurait couter cheros (J’ai quand même trouvé sur internet qu’un fish ou furet se vendait à cette fin, pour déboucher les tuyau à cause d’un gros bouchon de savon par exemple). Dans notre cas, on soupçonne de la graisse de fond de poêle…

Bref, au final, ça va nous couter le prix d’un évier neuf. Mais je tiens à dire, que si Ritch était pas là, je serais bien mal prise avec ces bris étranges avec lesquels on sait jamais trop comment faire. J’ai jamais été autant contente de faire la vaisselle ce matin lol

Back to Top