Ami(e)s–Connaissance(s)-grand(e)s ami(e)s…

DSCN1211

(Un autobus dans la maison!! Sarah, Eve, Bianca et Tao)

Cher(es) ami(es),

Je n’aime pas l’idée de vous classifier comme des vieilles archives, comme nous le faisons souvent. Une manière bien “adulte” de gérer ses relations humaines (à mon avis) et qui me déplait pas mal. Je m’en suis rendue compte ce matin (et hier), alors que plusieurs d’entre vous m’apporte beaucoup. Selon vos caractères, vos richesses, vous êtes présents pour différents moments de ma vie. Je suis en général, bien en votre présence, ça me refait sourire, ça me change les idées et j’aime partager des moments (quels qu’ils soient) avec vous. Je n’ai pas à vous catégoriser comme je le fais, ni à préférer qui que ce soit. Vous êtes des personnes que j’apprécie même si certains de vos défauts me tapent sur les nerfs. Je vous apprécie chacun et chacunes d’entre vous et mon coeur est toujours très grand pour vous emballer tout(es).

Je pense que je dois arrêter ce classement, car finalement, ça ne donne rien de plus à ce que je suis. Je suis une personne qui aime les gens, le contact humain. Et je suis contente de vous compter parmi mon cercle d’amis.

Quant aux collègues bloggeuses que je nomme timidement aussi amies, sachez que je suis contente de vous avoir dans mon cercle aussi, même si le tout se passe virtuellement. Il y a des moments, où vos mots sont bons et doux, et ça ne fait que du bien. Je vous considère aussi comme des collègues, des amies.

J’ai différents atouts, intérêts, et chaque personne fait parti d’un souvenir important, d’un moment rigolo ou d’un gros plasteur qui a pansé une plaie. J’ai de beaux souvenirs. Je les aime et ils ne sont pas plus importants parce que je suis avec l’un (l’une) d’entre vous. Je ne suis pas mal à l’aise avec ça.

N’avons nous pas plusieurs enfants, et ne nous les aimons pas tous égales ? Bref, petite tranche de vie que je tenterai de me rappeler quand j’ouvrirai la bouche, pour essayer de ne plus vous classer comme des vieilles archives de musée. Mais juste me rappeler que vous êtes là, que vous me faites du bien, que vous me faites rire.

Merci !

Back to Top