Jeudi confession (4)

DSC_0122

 

Je sais pas si j’en ai déjà parlé (surement), mais dans mon plan de vie, plus jeune, je voulais avoir une grande carrière, deux enfants, un chien et tout ça dans les montagnes au Colorado (j’exagère à peine!).

L’idée d’avoir une famille nombreuse, jamais il en a été question. J’ai 0 patience. Je ne suis pas la maman qui s’agenouille pour expliquer à son enfant que la niaiserie qu’il vient de faire me “fâche”. Quand je me fâche, je me fâche. Même si ce sont mes enfants ! Et d’habitude, la patience qui n’est pas la coéquipière principale de mon caractère, est absente !!!! Je me sens (en fait je pense) déstabilisée, désorganisée, fatiguée, “poche”… surtout quand je vois les autres mamans qui en font vraiment plus que moi.

Dans ma tête, la maman idéale, c’était ma maman, ma grand-maman, des amies…  mais pas moi !

Mais ne prenez pas ce post comme un article post dépression… ceci est mon jeudi confession, car cette pensée, on ne se le cachera pas, elle passe dans ma tête quand justement j’arrive pas à gérer tout le monde patiemment et calmement !

Mais malgré tout ça: je suis très fière de ma famille ! Quand je sors et que les jumelles sont sages, quand Gabriel est full poli et que les gens l’apprécie, quand Bianca arrive à faire une chanson devant tous les amis de sa classe, je déborde de fierté Sourire

Back to Top