Lourdeur “émotive”

563192_10151258768355766_2118308717_n

 

Depuis que je me suis blessée le mollet/genou, je trouve difficile de garder ma belle vision et motivation sur le sport. À chaque fois que j’essaie de pousser un peu la machine, ou que je  m’en viens bonne, je finis par me faire mal.

Je courais le 10 km, je me suis péter l’orteil, foulée la cheville et quand j’ai voulu faire de l’entrainement en côtes, le genou a pas supporté.

Je marche, je finis par me faire mal à l’épaule (le sac ? les bâtons???), je glisse (parce que je suis forcément le détecteur de plaques de glaces), dernièrement c’est la goutte qui fait déborder le vase. Je vois même pas pourquoi je me forcerais à faire un sport, quand je passe mon temps à me faire mal. Ça fini par devenir répétitif et je ne m’améliore jamais vraiment.

 

Je le pense ce matin, car justement je suis pognée sur mon divan en conversation avec mes 4 murs dont je commence à trouver la couleur assez plate. Bref, petit passage à vide où je dois me trouver du positif pour remonter la pente Sourire

Donc, aujourd’hui, après avoir vu ce post http://www.mcommemuses.com/quand-plus-rien-ne-va-manifeste-pour-continuer-a-avancer/#comment-1759, je vais le mettre en oeuvre et aller peindre des madames morbides en écoutant du Pink !

Back to Top