Marcher, trop facile !

DSCF3047

(champ devant la cannebergière près de Victoriaville)

Je le dis souvent, pour moi  marcher, c’était pas un sport. Trop facile, pas assez drastique. Depuis mon “membership” au sentier des trotteurs, je me rends bien compte, que marcher, c’est pas nécessairement pas si simpliste que ça en a l’air !

Plusieurs randonnées sont organisées grâce à Facebook. Et souvent, d’autres s’ajoutent parce que je me cherche des “amis” pour aller marcher dans le bois. J’ai fait la connaissance de gens super sympathiques  !

Et dernièrement, (hier), marcher prenait tout un autre sens !

Dernièrement, j’ai eu des bottes de randonnées. Elles sont rigides, raides, dures… (mettez y tous les synonymes, j’avais l’impression de marcher avec des bottes de skis). On oublie l’idée de marcher avec ça sur l’asphalte, car des pieds vous aviez ! Cependant, dans le bois, c’est magnifique. Sauf… HIER !

Je salue mon ami B. , qui a eu la superbe idée de me faire découvrir un autre coin du Sentier des trotteurs, qui est un peu plus “rock’n roll” que d’autres coins. Bon l’idée de se garocher dans le bois après une journée de pluie, n’était peut-être pas la meilleure idée du siège non plu ! Bref, j’ai été un peu le “kclown” de service, quand j’ai voulu monter une pente assez raide dont la constitution était principalement de la bouette !!! Honnêtement, sans bâtons de marche, jamais j’aurais pu monter en haut. Les deux pieds me glissaient à tout bout de champ. J’ai tellement appuyé fort sur mes bâtons, que y en a un qui m’a lâché, normalement ajustable, il s’est renfoncé pour se raccourcir au minimum.

Bref, B. avait beaucoup de fun ! (moi un peu moins ! lol). Même soucis pour redescendre ! Finalement, j’ai survécu, avec de la bouette jusqu’au genou (sur mon pantalon) et malgré tout, ce fut bien drôle.

N’empêche qu’après, j’étais morte ! Finalement, on va s’entrainer fort pour pourvoir faire le 26 km au complet, y en aura pas de facile ! Sourire

Finalement, même marcher, c’est du sport Rire

Back to Top