Les petits pas de Maryse

DSCF3159

 

Comme je l’ai écrit, j’en mène plus ou moins large depuis quelques temps. J’ai appelé ma maman, puis suite à mes mésaventures, je l’ai rappelé pour lui parler de ma mésaventure de poitrine et de cheville.

C’est quand je lui ai dit que j’ai commencé à avoir mal dans la poitrine après avoir recouru. Je lui ai dit que le message était clair, y a vraiment quelqu’un en haut qui veut pas que je cours.

Et full positive, elle m’a dit que c’était pas nécessairement obligée que je cours, ni de faire 20 km de marche ou 100 km de marche par semaine. Là ce qui était important, c’était de me donner des petits objectifs pour que la motivation revienne. Après on verra…

Après cette discussion, j’ai pensé aux petits pas des Muses. On commence par de petits pas en créativité pour inclure le projet dans notre quotidien pour traverser des difficultés ou pour “grandir”.

J’ai pensé alors, à me faire des petits pas de Maryse: des petits objectifs pour en arriver à reprendre le dessus. Bon, j’attends lundi, pour reprendre la marche. J’ai acheté une belle bouteille chez Atmosphère et une autre paire de bas en laine de mérinos pour mettre dans mes bottes de randonnée pédestre.

J’ai fait ce dessin avec mes petits pas que je voudrais accomplir durant la semaine. Juste pour m’obliger à aller prendre l’air, même si c’est juste 5 km. Arrêter de chercher la compétition, la performance, juste le faire pour être bien, sortir de cet état plate. Comme une page de motivation et pour me rappeler.

Ensuite, j’ai vu un vidéo sur Facebook:

(le “trajet” d’une autiste (je pense) qui arrive à réaliser un rêve)

Bon, comme d’habitude, je vous le cacherai pas, j’ai pleuré. Full émue comme ça se peut pas. Je connaissais évidemment la chanson, mais vous savez, quand on écoute en “superficie” sans faire attention. Là , comme je connais l’anglais légèrement, j’ai chercher les paroles et j’ai eu un gros flash:

DSCF3160

On est tous un “Firework” ! Rire

Back to Top