Tranche d’ado !

DSCF1617

Eh non, ce n’est même pas pour vous jaser de Gabriel ! Ça risque d’être un article un peu compliqué pour moi, car je sais pas trop comment expliquer la chose. On va essayer fort fort. J’ai juste eu une constatation ce soir en regardant l’émission “je suis un chanteur” de Mario Pelchat.
Je disais donc, sur Facebook, que je regardais l’émission et que j’ai constaté, que les gens de mon âge, lorsqu’ils étaient ados  dont été bercés par du heavy metal, du grunge, du punk. Pis vous avez moi, cocotte full gênée (au secondaire), full “je m’excuse de m’excuser d’exister, full studieuse, full romantique power (oui je l’ai attendu longtemps mon prince sur son cheval blanc !) dont son adolescence a été “traumatisée” par Mario Pelchat. J’avais déjà avouer aimer Rock Voisine, et j’avais eu des conséquences assez plate ! (oui oui genre intimidation et tout ce qui va avec). Bref, j’ai toujours fermé “ma gueule” sur qui j’étais et sur ce que j’aimais. J’ai toujours eu, depuis bien de la misère à m’assumer. Étais-je déjà un peu “weirdo” et je le refoulais ? J’ai toujours voulu disparaitre dans la foule, sans qu’on me voit. Passez inaperçue, discrète.
C’est vlà quelques années (2 ou 3 ans lol), à l’anniversaire d’une amie, lorsque je suis allée manger avec elle. On parlait de diverses choses. Et c’est lorsqu’elle m’a regardé dans les yeux et qu’elle m’a dit “assume toi dont!” J’ai comme eu un choc et elle avait raison. Pourquoi je passerais mon temps à essayer d’éviter ce que je suis, ce que j’aime, ce dont j’ai envie. De toutes façons, mon parcours est différent peut-être, mais c’est moi.
Donc, depuis, je m’ouvre un peu plus. Parce que c’est moi. Le côté destroy des têtes de mort, le côté Girlie rose paillette, romantique quétaine… pour aimer Mario Pelchat depuis mes 15 ans SourireParce qu’il a soignée mes peines d’amour dans mon gros walkman jaune !
Back to Top