De la créativité dans le tapis !

 

Depuis les ateliers des Muses (qui sont terminés maintenant), je suis comme toujours sur le “high” pour dessiner. Je pense que j’ai trouvé mon médium, et c’était celui de quand j’étais petite avec mon frère: le dessin. J’ai juste compris avec le temps, que j’étais incapable de le faire sans support visuel. C’est récemment, lors d’un retour de promenade avec le chien (en fait mon frère et son chien) que mon frère m’a montré comment débloquer mes barrières pour faire un personnage style bédé.

En soirée, je me suis assise dans mon divan (lieu de prédilection) avec ma planche de contreplaqué (je pense) que Ritch m’a donné pour faire une table sur mes genoux, j’ai sorti mes grosses boites de crayons, des feuilles blanches et j’ai arrêter de regarder sur les murs ou autour pour dessiner ce que les autres faisaient. Je me suis forcée à ne pas regarder les murs, ni à chercher sur internet un modèle quelconque. Ce fut épouvantable comme feeling. Mais je me suis battue contre moi-même. Parce que mon but, un jour, c’est de faire mes toiles avec mes propres dessins. De tout faire de A à Z. Ben j’ai été capable de faire mon premier bonhomme. J’étais fière de moi.

 

Depuis, j’essaie plein de choses parce que c’est comme si j’avais passé par dessus ces barrières. Sur Pinterest, vous trouverez quelques dessins fait dans mon journal créatif. Dont, un mi-mandala fait sans modèle, sorti de mon cerveau !

Et là, ci-dessus, mon premier essai avec pinceau (avec eau dedans) et aquarelle. Je connais pas du tout la technique, mais j’ai fait un essai même si c’est pas full concluant. Je vais pratiquer et continuer.

J’ai retrouvé la petite fille de 13 ans en moi qui dessinait sans se poser de question. Qui faisait des gribouillis quand les cours étaient plates (mes agendas débordaient), qui aimait pas les cours d’art plastique parce que le sujet était imposé, qui dessinait pour décorer son agenda de tout ce qu’elle pouvait écrire ou dessiner.

Je ne sais pas pourquoi en vieillissant ce côté de moi s’était fermé et bloquer. Pour ne pas dire complètement verrouillé. Comme si je n’avais plus accès à ce côté de moi, qui avait toujours été là !

Merci Arlekin, Merci à M comme muses, Merci à L’effet créa, Merci à Shandara… votre soutien, vos conseils, votre partage et vos encouragements (même si c’est pas directement Sourire) !!!

 

P.s: si les ateliers de M comme muses vous intéressent, vous pouvez adhérer aux ateliers en suivant le lien. Un beau cadeau à vous faire !!! Je ne suis pas rémunéré pour ça, je le fais parce que ce fut un réel plaisir de participer à ces ateliers et il y a des gens vraiment magiques parmi les muses !

Back to Top