Ma relation avec le lavage

DSCF0797

Je participais, vlà 5 minutes, au concours des (Z)imparfaites en lien avec le savon à lessive Ham & Hammer. La question: qu’est-ce qui nous fait “sacrer” (voir enrager) lorsque vient le temps du lavage.
Ça m’a amener à écrire ce post ! Car je l’admet, nous sommes quand même abonnés à la loi du plus proche ou du moindre effort. Surtout quand ça nous arrange toute la famille !!!
La machine à laver et la sécheuse (machine a sécher lol) sont dans la salle de bain du sous-sol. Mais la majorité des vêtements sales, sont au rez-de-chaussée. Donc, en tant qu’abonnée du moindre effort ou de la loi du plus proche, on tire carrément nos vêtements au sous-sol au lieu d’aller gracieusement les porter dans le panier à linge sale… lâche !! Oui et j’assume.
La descente de sous-sol est toujours plein de linge sale Rire. Ce qui fait, que j’ai jamais l’impression d’avoir fini le lavage. Parce que même après la dernière brassée, y a encore des vêtements qui sont “pitchés” au lavage !
Ah de la visite ?!! Qu’à cela ne tienne, c’est là qu’on garoche le gros tas de linge dans le panier prévu à cet effet qui déborde de tout bord tous côtés.
Je sais je n’ai pas de classe Sourire
N’empêche que si les jujus n’étaient pas abonnées au nudisme intérieur et que miss Bianca ne se changeait pas aux 5 minutes… y en aurait moins de vêtements sales Sourire
En plus, j’ai légèrement parlé de ma légende du: Tout seul comme un bas sale  et de sa 7e dimension !
Voir mon ancien post:

Expression a la con

Back to Top