Positivisme

La Belle a fait un post sur quelques trucs pour ramener le positivisme au grand galop Sourire. Et ça m’a fait penser à moi.
Je lui ai répondu, après lecture, que c’est drôle, j’avais besoin de juste sortir et courir dehors et après, tout semblait rentrer dans l’ordre. Je me rappellerai toujours d’une fois, où j’étais vraiment en colère, j’étais sortie courir et j’avais vraiment couru. À fond, pour bruler ce  sentiment qui m’envahissait. Ritch en revenait pas encore du peu de temps que j’avais pris. Mais, j’étais mieux après.

En même temps, je suis pas une personne négative (je crois) au départ. Tout est possible ou presque. Rien n’est grave. On m’a déjà dit “ Maryse, tu es la seule personne que si la bombe nucléaire tombe sur la ville qui va nous dire : C’est pas graveuuuuuuuuuuuuuuu !”. Euh, peut-être pas tant que ça là là Sourire

Comme si y avait toujours moyen de se débrouiller, de s’en sortir… peut-être un peu trop pensée magique aussi ! SourireMais je me suis jamais arrêté au pire quand une opportunité se présentait. Bref, possible que l’inconscience aide beaucoup !!!!! Tire la langue
Back to Top