Jogging à –27 degrés

C’est hier que j’ai décidé de reprendre le jogging mais à l’extérieur. Après un mois de février sur le mode “lâche”, fallait que je me botte le derrière.

Hier, il faisait beau. Mais je savais qu’il faisait froid (bon pas trop quand même à mon avis) suite à ma sortie en voiture pour aller reconduire Bianca à la garderie. Mais je me suis dit :” Pas grave, y a bien un monsieur qui le fait à tous les jours dans la rue!” Une chance, j’avais pas regardé la météo. Je ne suis pas du genre à le faire alors…

J’ai pris une tuque à Ritch, des mitaines cheapettes achetées au Dollorama (oui parce que fait drôlement chaud quand on court), le cache-cou de Gabriel, mon chandail en lycra du Grand Défi, un polar, mon coupe-vent, un collant, des bas par dessus, combine en coton (qui devrait être en polyester) et un pantalon pas trop coupe-vent. Là je me suis dis, que je pouvais pas avoir froid !

Effectivement, j’ai bien sentie un peu l’air frais dans mes chaussures de jogging (plein de trous), les yeux ont coulés et gelés… mais sans plus. J’avais pas froid. Sauf que lorsque le fil des écouteurs du lecteur mp3 tient tout seul… c’est un signe Sourire

La seule chose, c’est que mon cardio ne suivait pas. Très difficile de garder son souffle. Les cuisses devenaient aussi un peu raide. J’ai eu du mal à la fin. J’aurais pas pu faire 10 km comme ça. J’ai fait un arrêt d’une minute en chemin et je suis rentrée. Arrivée à la maison, j’ai failli vomir. Douleur dans la poitrine, difficulté à retrouver mon souffle…

Après un discussion sur Facebook, j’ai su qu’il faisait –27 degrés avec le facteur vent !!! Ben bravo madame ! J’ai compris le pourquoi j’avais eu autant de misère et pourquoi j’avais du mal à respirer !

Mais même si c’est difficile, je pense que je vais recommencer. Ça fait du bien de profiter du soleil et je vais juste ralentir la cadence. Je dois apprendre à courir dans le froid Sourire
N’empêche qu’aujourd’hui, si j’avais pas demandé à Ritch, j’aurais sortie mon vélo pour aller au gym ! Mauvaise idée selon Ritch, j’ai pas un vélo de montagne, je risque de me péter la fiole ! Sourire
Back to Top