Changements !

Gabriel
Gabriel a souvent été un solitaire, un anti-activités, un artiste (dessine beaucoup, se crée des scénarios…), anti-sports à part le vélo ! Un peu anti-sociable aussi. Je sais pas s’il aimait sa solitude, mais il vivait dedans quotidiennement.

Puis, cette année, il a décidé (sous conseil de sa tante Josée) de s’inscrire aux jeux médiévaux. Chaque jeudi soir, il va à l’école (l’hiver et l’été c’est dehors) pour entrer dans son monde favori, la guerre avec des trolls, orcs et j’en passe. Ça fera un an, et il n’a toujours pas lâcher.  Il semble être dans son monde et avec sa gang. Il y a même des journées d’organiser à Bélénos, un autre genre de Bicolline.

Ensuite, des étudiants lui ont parlé des cadets de l’air. Moi, du gym (par un stagiaire) des cadets de terre. On a beaucoup parlé, et Gabriel est allé essayer un soir aux cadets de terre. Puis, il a décidé de s’inscrire. Depuis le 17 décembre (il me semble bien), Gabriel est dans les cadets royaux de l’armée canadienne.

Il ne se passe pas une fin de semaine sans que les cadets organisent une activité. Honnêtement, depuis qu’il est là dedans, il  y a une seule fin de semaine d’arrêt. J’ai vraiment du mal à concilié cadets, jeux médiévaux et les visites chez papa ! Un dimanche, il avait une journée à Bélénos, une activité de quilles et cette fin de semaine, le camp de cadets entrait en conflit avec sa visite chez papa !

Honnêtement, on ne pensait pas qu’il aimerait ça. Je pensais que ça ferait comme les scouts. Il a fini par ne plus aimer ça, parce qu’il faisait rire de lui. Dans les cadets ça semble être tout le contraire.

Il est d’ailleurs en ce moment à son camp d’hiver depuis vendredi soir. Nous étions convaincus que les officiers nous appelleraient pour aller le chercher. Nous sommes dimanches, il revient à 16 h, et non pas eu d’appel. J’espère sincèrement qu’il a aimé l’expérience. Mais je pense que Gabriel est fortement motivé par le camp d’été de tir qui dure 2 semaines à Bagotville (je crois). Et comme il y a une sélection pour y aller… Sourire. Je n’ai même pas eu de difficultés à l’aider à faire son sac. Il l’a presque fait tout seul. Il a pas arrêté de “crier” que lui, il n’avait pas d’habit de combat, ni son habit officiel !!! (Pauvre petit ! lol). D’ailleurs, j’ai bien hâte de le voir dans son habit ! Sourire

Je sais pas si le changement qui s’effectue vient des cadets, de mon attitude (j’ai lâché prise) ou de autre chose !!! Mais ça fait du bien Sourire. C’est vrai que je suis très sévère et exigeante avec lui, car il y a toujours une peur d’une niaiserie à l’horizon. Je dois m’habituer, il va quand même avoir 14 ans cet été et la relation doit prendre une toute autre forme.
Back to Top