Histoire de champi !

Je pouvais pas passer à côté. Après avoir passé une bonne partie de la soirée sur Twitter ainsi que sur le blog de Madame Michelle Blanc , j’en pouvais plus je devais partager ! :)

Si vous visitez le blog de Madame Blanc, vous verrez un post assez “intense” dont le titre se lit comme suit: D’une vaginite 2.0. Personnellement, j’ai trouvé le post très drôle, voir rafraichissant. Parce que bon, il est bien rare de voir quelqu’un mettre en statut Facebook, twitter et bloguer une vaginite !!! N’empêche que le sujet a choqué certaines personnes. Il me semble bien avoir lu qu’elle était vulgaire de parler de cela.

Quelqu’un a émis le commentaire comme quoi dans le temps on ne pouvait pas parler de menstruations. On devait dire “indisposée”. Et je me rends compte que même en 2010, c’est pas beaucoup plus utilisé comme mot. On va dire des “règles”, “dans ma semaine”… Et on s’entend qu’on parle encore moins de vaginite !!!!

Comme si le mot était un peu vulgaire. Menstruations, je trouve ça laid. La personne ne s’est pas forcée fort fort pour inventer le plus beau mot pour un moment poche dans un mois :) !

Bref, au final, pourquoi je suis morte de rire. C’est de lire Etolane qui essaie de rendre la chose plus poétique en parlant de champignons et que c’était plus champêtre ! L’image dans ma tête m’a fait éclatée de rire (champignons champêtrs??!!!). Puis Etolane nous parle de sa poésie sur les champis sur son blogue pour finir par nous parler de girolles !

Finalement, j’ai rebaptisée la chose (vaginite) avec l’inspiration d’Etolane: on a des girolles champêtres maintenant.

Je sais mon post est inutile, sans but, mais moi j’étais morte de rire et je me vois bien dire ça à mon Ritch,” chérie je peux pas ce soir, j’ai des girolles champêtres!”. C’est claire, il va m’enfermer, mouahahahahahah !
Back to Top