Grand Défi de Victoriaville

P9118240
C’était hier que je participais au Grand Défi de Victoriaville, pour faire mon 10 km en jogging. Dès jeudi, le stresse a embarquer et c’est vendredi que Véro en a ajouter :). On est aussi allé voir les points de départ et l’arrivée. Mauvaise idée, j’étais vraiment sur le gros nerfs.
Hier matin, je me suis levée à 6 h en utilisant mon Nintendo DSI LX comme réveille. J’ai regarder sur le site du marathon de Montréal le plan de nutrition prévu pour la journée. Mais comme j’avais trop mal au coeur, un bagel, je pouvais juste pas. Je me suis fait deux toats blé entier, beurre de peanut, 2 oeufs et 1 smoothie (yaourt vanille, bleuets et jus d’ananas). J’ai mangé la moitié. Ensuite j’ai préparé mon sac à dos (bouteille d’eau, lecteur mp3, serviette, chandail de rechange, compteur de pas, montre chonomètre…)
Puis pendant que j’essayais de m’habiller parce que vu le temps on savait pas trop ! :) Ma bouteille d’eau s’est vidée dans mon sac à dos. Sur mon lecteur mp3 ! Bon j’ai tout sorti et fait sécher. Pensant que le lecteur mp3 serait correct.
Je me suis tartinée la cheville droite et le mollet avec du Voltaren. Parce que depuis ma foulure dans les escaliers, c’était pas revenue et j’avais trop mal.
Puis à 7 h, je suis partie avec mon auto chez Véro pour aller porter mon sac à dos. Question de l’avoir à l’arrivée. En chemin, j’ai sorti mon lecteur mp3 pensant que je l’avais oublié. J’ai allumé le lecteur mp3… mort !" Je l’ai pitché sur mon chauffage de voiture pour le faire sécher. Et rendu chez Véro, un p’tit coup de séchoir à cheveux.
Je suis partie de chez Véro à 7 h 20 je pense pour aller au Réservoir Beaudet. Sur place, installation du dossard, de ma montre, compteur de pas, ma casquette, mon manteau et mon lecteur mp3. La puce était déjà installée depuis la veille sur ma chaussure. J’ai couru un peu pour le réchauffement jusqu’au départ. Et là on attendait. J’étais vraiment toute seule. Beaucoup de monde se connaissait. Un P’tit monsieur de 61 ans a été sympathique en me parlant un peu. Il avait fait le demi marathon de Montréal la semaine d’avant !!!!
Puis on est parti !!! Et évidemment, moi, sans mon lecteur mp3 qui ne faisait plus de son !!! J’étais pas contente.
Tout le peloton est partie vraiment vite. J’ai comme voulu suivre et en regardant mon compteur de pas qui affichait ma vitesse, je me suis bien rendue compte que ça l’avait pas de bon sens. Le gens devaient courir plus que 10 km /h. J’en étais presque à 9…. et c’est pas mon rythme normal. J’ai fait le premier km trop vite. j’ai suivi 2 madames pendant un bon bout, mais il a fallu que je ralentisse. C’était pas ma vitesse encore. La mienne c’est 8 km/h. Plus que ça, je crève en chemin. Au départ j’ai vu ma voisine de droite de chez nous qui était là! wow… Comment ça qu’elle est là???? Va falloir que je lui demande :)
J’ai sympathisé avec une autre fille en chemin qui faisait son premier Grand Défi aussi. Notre but c’était de le faire. Pas de battre des records. Elle courait plus vite un peu, je la suivait avec une distance de 300 mètre peut-être.
C’était long, sans musique mais l’fun d’entendre les bénévoles et policiers en chemin qui nous encourageaient. Le temps était juste correct. Mais j’aurais du traîner mon camelback au lieu de me fier au point d’eau. Incapable de boire dans un verre quand on court !!! C’est pas winners.
C’est au 3 km que j’ai eu envie de me garocher à terre pour y rester. Même rendue là, j’arrivais pas à tenir ma vitesse normale. Je courais trop vite. J’étais encore à 8 km 20. Je voulais trop suivre ma copine du devant. Il a fallu que je me parle.
Vers 2 km, la copine du devant a dépasser l’autre devant elle et elle s’est mise à “clancher”! Je me suis dit “wow…! c’est de même que je voudrais faire ça la prochaine fois!”
Je suis arrivée avant dernière :) Avec un sprint que je pouvais faire avec le peu d’énergie que je pouvais donner. J’ai vu 1 h 10 sur le chrono quand j’ai mis mon pieds sur le tapis. Cependant le vrai résultat est 1 h 09 et 58 secondes. J’ai battu mon propre temps ! :) J’étais trop contente.
Un arrivé plein d’’émotions. Trop ! J’en ai pleuré. Véro est venu me faire un gros “colleux” et j’essayais de reprendre mon souffle  !
J’étais contente. Pis je vais le refaire l’an prochain, avec un but de 10 km en 1 h :)
C’est à faire !!!!!!!!!!!!! :) C’est quelque chose !
Quant à ma cheville blessée, j’ai commencé à avoir mal dès que mon corps se refroidissait. Il y avait un kiosque de chiro qui offrait un service gratuit aux coureurs. Je me suis garochée et elle a essayé de replacé ma cheville. Tout de suite après j’avais trop mal, j’avais du mal à marcher. Mais ce matin, ouf… j’ai plus de sensation de blocage dans ma cheville ! Je vais y retourner parce que je suis abonnée aux foulures :)
Merci tout le monde qui sont venus, qui m’ont envoyés des messages ou appelés ! Ça fait du bien !
Un gros gros merci à Véro que je connaissais pas trop quand on a commencé de s’entraîner ensemble. Qui est devenue une super bonne amie. Et dont je suis super fière aussi. J’espère sincèrement que cette amitié et ces défis resteront longtemps :)
Back to Top