The show must go on


J’ai lu un post d’Evy et le poste qui a été écrit suite à un autre post… (oui je sais ça fait l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours). Et ça m’a rappelé que des fois un blogue, c’est un gros show time.
Il est arrivée des moments (depuis quand même 7 ans dans la blogosphère) de tomber sur des blogs, de m’abonner aux RSS et au bout de quelques temps, d’effacer mon abonnement. Certains blogues où The Show must go on, me laisse un peu froide. Comme si le fait d’écrire n’importe quoi où la superficialité prime, ne m’intéresse pas. J’aime beaucoup plus espionner les gens qui parlent d’eux-mêmes avec sincérité.
Il y a un blog en particulier que j’ai laissé tomber. La personne feint de partir aux 6 mois, pour revenir après une centaine de commentaires qui lui demandent de revenir. Passe son temps à se plaindre de son corps alors que son corps il est bien parfait de même et moi l’avoir, je fermerai ma boîte :)
Bref, ça me tanne. Le déficit d’attention (dans ce sens là je parle) me tape royalement sur les nerfs.
Même qu’à la limite, y a des personnes (je n’ai pas d’exemple encore) qui écrivent des trucs et je peux me demander à la limite si la personne est sincère ou si elle écrit quelque chose pour se rendre intéressante.
Je pense que lire un blog c’est comme un coup de coeur ou un coup de foudre. Ça clique ou ça clique pas. Et le pourquoi on le lit finalement, ça s’explique pas. Mais c’est claire que si vous décidez de péter de la broue pour vous rendre intéressant, vous venez de me “pardre dans malle” (comme dirait Pérusse) !
Back to Top