Histoire de pont


Vous saurez me dire s’il n’y a que moi qui a cette mystérieuse impression. Je sais que j’en ai déjà parlé avec ma maman et je connais déjà sa réponse et j’en ai déjà parlé avec Ritch, mais je tiens à souligner que je n’en reparle pas ici pour lui reprocher quelque chose. Il fait sa part et c’est bien apprécié.
Mais n’empêche que desfois, je me sens presque indispensable dans la maison. Je me sens comme un pilier de pont qui tient à bout de bras l’équivalent de 15 camions remorques plein à rebord et faut surtout pas que je lâche sinon tout  va s’écrouler. Desfois, je tiens d’un bras, parce que j’ai envie de tout lâcher mais je peux pas. Comme si c’était obligatoire que ça soit moi qui tienne le coup pour tout le monde.
Je sais pas pour vous dans vos familles, mais ici, je suis celle qui s’occupe des rendez-vous chez pédiatre, dentistes, écoles, clsc, pharmacie, etc… Tout les matins je veille à ce que Gabe (enfin moins ces temps-ci) oublie rien et souvent quand il oublie quelque chose je vais lui porter (je sais c’est pas bien). J’aide pour les devoirs, je console, soigne, couche, lave, cherche des solutions, pousse les autres dans leurs projets, conseille, console…
Des fois, j’ai l’impression que ça tourne juste autour de moi parce que Ritch va être au sous-sol avec les enfants, les enfants vont monter me demander quelque chose au lieu d’aller au plus proche. Et depuis que j’ai des filles, impossible de prendre un bain toute seule ;) Je partage tout, microbes, bain, salle de bain, chambre, lit, ordinateur…
Comme si ma vie (et sûrement que c’est le cas) est fusionnelle avec celle des autres de la famille. Comme plus de vie. Je suis là pour les autres.
Et par moment, maudit que c’est lourd :) Quand ça va mal pour Gabe à l’école, quand je dois aller reconduire Bianca à la garderie et faire déjeuner les jujus en même temps… Une maudite chance que j’ai pas à surveiller Ritch lol.
Bref, c’est une réflexion que j’ai souvent. On est peut-être control freak et on le sait pas et on crée ce cercle vicieux finalement !
Back to Top