Haïti


Depuis quelques jours, on ne parle que du séisme d’Haïti à la télé. Comme je suis une accroc aux informations, j’ai tout vu finalement. Et je trouve que des fois les journalistes manquent d’humanité. On a pas idée de faire des photos ou des images de gens qui sortent des décombres ou de cadavres éparpillés sur les routes. Me semble, selon moi, il y a un minimum de décence à avoir ? Ce ne sont pas des monstres de cirque mais des êtres humains !
Mais bon, en tant que maman de 4 enfants, j’ai appris de mon moi-même que plus j’ai d’enfants plus je deviens sensible à leur cause. Je me trouvais “moumoune” à Gabriel, faut me voir maintenant que j’en ai 4. Je suis souvent à l’envers. Un reportage à Canal Vie de pompiers qui se rendent en Amérique du sud (je crois) et de voir des tas d’enfants dans un orphelinat que le monsieur a sauvé parce que les gens jettent carrément leurs enfants handicapés dans les poubelles… J’étais sidérée et j’ai du pleurer pendant une heure.
Hier, à la télé, on voit un enfant pleurer (bref, crier à mort) parce qu’il semble avoir mal ou je ne sais quoi. Ça me vire à l’envers et si j’étais seule, je partirais là bas je pense pour m’occuper d’eux. Je me sens impuissante et je trouve que c’est horrible. J’ai souvent le feeling que les enfants ne devraient pas être malades, ne pas mourir, ne pas souffrir…. Peut-être est-ce normale, toute bonne mère se sent comme ça?? Je sais pas, mais moi c’est intense.
Bref, je me suis mise à me dire qu’il fallait que je fasse quelque chose. Je sais pas encore quoi. Mais je pense que je vais en jaser avec Ritch pour donner un peu de sous. C’est pas grand chose… mais au moins, c’est mieux que rien du tout.
Bref, même si je ne connais pas de gens là bas, ni même d’haïtien ici… je pense à eux et aux enfants. On ne peut pas rester froid devant de telles situations.
Et comme je fais ce post suite à la lecture de Maternité-Anne, vous pouvez avoir accès à des liens sur son post pour des organismes pour donner des sous:
c’est par ici: MATERNIT-ANN
Back to Top