Naissance des jujus

DSCF0011
Le 6 mai dernier (mercredi), j’avais rendez-vous à 7 h 30 le matin à l’hôpital Hôtel-Dieu d’Arthabaska pour un accouchement par induction (ou tout simplement provoquer mon accouchement). J’y suis allée vraiment à reculons, très stressée. J’avais vraiment peur de la douleur et surtout, comme c’était ma première grossesse gémellaire, je savais pas à quoi m’attendre. C’était stressant.
On est arrivé à 7 h 15 à l’hôpital. On a eu la chambre à côté de celle que j’avais eu à l’accouchement de Bianca. J’étais contente, parce qu’on était au bout du couloir dans le fin fond du centre de grossesse. Tout pour être tranquille!!! Il semble qu’on nous ait donné la plus grand chambre. On nous a averti qu’un accouchement gémellaire, ça prenait de la place. J’ai pas compris pourquoi sur le coup, mais après… Oh que oui, la chambre était pas assez grande !
L’induction ne s’est pas fait tout de suite. Je devais avoir les antibiotiques pour le streptocoque B. Encore une fois, c’était positif. Alors j’ai eu le soluté, les antibios puis se sont ajoutés l’Ocytocine (me semble) et la péridurale. J’étais “tapée” de partout… En plus du moniteur cardiaque ! C’est vers 10 h, que le docteur a percé les membranes (celle d’Eve) et c’est à 11 h 56 qu’Eve sortait après 3 poussées seulement. Je n’ai pas eu beaucoup “d’épidurale”, je l’ai eu tard et j’ai juste eu le temps de geler pour ne pas trop souffrir mais je sentais les contractions quand même ! 8 minutes plus tard, je repoussais 3 fois et Sarah sortait. Le docteur a du lui replacer la tête lorsqu’elle était sur le bord de la sortie, elle se présentait par le nez.
Les filles sont sorties, elle sont été placées sur une table chauffante, on leur a donné un peu d’oxygène. Comme Sarah ne semblait pas reprendre ses couleurs, on l’a vite apportée aux soins inters. Question de surveiller sa respiration et lui donner des antibiotiques. Ils avaient peur d’une pneumonie. Elle a été en soins inter tout le reste de l’après-midi et toute la nuit. Je me sentais vraiment mal et angoissée. J’avais tellement peur que ma poulette aille mal. C’est le lendemain matin que le pédiatre s’est fâchée et qu’elle a prescrit que Sarah soit apportée dans notre chambre avec sa soeur dans le même berceau. Depuis, Sarah allait de mieux en mieux. Elle était avec tout sa gang ! Elle était surveillée par un moniteur de “saturation” pour vérifier son oxygène dans le sang en plus d’un soluté. Puis hier, on lui a tout enlevé, elle n’avait rien et on a pu sortir de l’hôpital à midi.
Lors de l’accouchement, il y avait le docteur qui me suivait lors de ma grossesse, Dr St-Pierre, le docteur qui me suivait à la grossesse de Bianca et qui est ma gynéco habituelle, Dr Aubry; la résidente Naomie (que j’aimais beaucoup super fine); 3 ou 4 infirmières dans un coin, une autre derrière Ritch… je me demandais s’il allait pas sortir Ritch pour récupérer de la place lol. Il y avait un appareil d’échographie, une table chauffante, une salle d’opération de prête pour une césarienne au cas où, deux trois tables avec plein de bidules … Ça ne rentrait plus dans la chambre ! Ça s’est tellement passé vite, que même le Dr St-Pierre en est resté surpris et il a été tellement content que ça ne finisse pas en césarienne. Même si durant la grossesse il a été un peu stressant, c’est le premier gynéco qui, lorsqu’on a terminé l’accouchement, qui nous embrasse sur les joues et qui démontre toute sa joie ! Il m’a fait bien rire lors de l’accouchement et après. Lors de la poussée, aucune infirmière pour me dire quand pousser, aucune infirmière qui comptait jusqu’à 10… Je poussais et je comptais toute seule dans ma tête. Et maudit, me semble que ça allait mieux ! J’entendais que les gynécos qui me disaient que la tête était toute proche et de pas lâcher.
Eve est née à 11 h 56, pesait 1919 grammes ( 4 lbs 3) et mesurait 44 cm (17 pouces 1/2). Sarah est née à 12 h 04, pesait 2612 grammes (5 lbs 12), mesurait 48 cm (19 pouces). Elles sont enregistrées Eve Anaïs Lebrun et Sarah Amy Lebrun.
Selon le gynécologue, elles seraient jumelles identiques. Selon lui, la membrane qui les séparait dans le placenta n’était pas si épaisse que ça. J’avoue qu’elle se ressemble beaucoup, si ce n’était pas de la différence de grosseur… elles seraient pareil.
Sinon je vais bien, si ce n’est de mes pieds qui enflent à tout bout de champ, on essaie de gérer comme on peut… pas trop le temps de faire beaucoup de chose comme les filles ne sont pas synchronisées pour les boires. On doit aussi surveiller la température puisqu’elles “refroidissent” vite.
Tout le monde va bien ! Et si je ne réponds pas tout de suite à vos messages… c’est juste que je n’ai pas le temps :)
Back to Top