Français je vous envie !

Ce matin, ce fut la folie furieuse. Comme plusieurs québécois, je sens le système de santé me taper sur le "système"! :) C'est épouvantable. Surtout quand les visites médicales sont nécessaires. Heureusement, j'ai réussi en arrivant à Victoriaville à avoir une gynécologue et un pédiatre. J'ai pu avoir le même pour Bianca lorsque j'ai accouché. Seul hic, depuis le temps, la gynécologue et le pédiatre sont devenus débordées. Tellement, que même des frais sont rattachées à différents services. Services qui n'étaient pas chargé auparavant et services qui ne sont pas remboursées (je suppose je n'ai pas vérifier avec mon assureur).

Exemple: chez le gynécologue si on n'annule pas son rendez-vous avant 24 h c'est 70 $, si on appelle le médecin, on charge 25 $ pour qu'il rappelle, 25 $ pour une prescription sans rendez-vous... ect.

Avec la gynécologue, les rendez-vous sont faciles à prendre... cependant, concernant le pédiatre, c'est l'horreur. Vous voulez un rendez-vous, il faut appeler le 1er du mois sinon vous êtes certains de ne pas en avoir un. Donc, ce matin, 1er mai , j'appelle pour un rendez-vous pour Gabriel. Dès 7 h 55 j'ai commencé à appelé en faisait des "off", redial et "talk"... j'ai eu la ligne à 9 h 15. J'étais desespérée. J'Aurais pu avoir la ligne avant, mais à force de faire ces trois boutons, on fini par le faire automatiquement. tellement, que lorsqu'on a la ligne, on raccroche sans faire exprès :)

Plus ça va, plus je me rends compte que j'étais bien en France avec mon médecin de famille. Je pouvais avoir des rendez-vous à peu près n'importe quand. Ici, le seul endroit qui ne déborde pas de monde, c'est l'urgence le lundi matin à 8 h. Les cliniques médicales dé bordent. Surtout celle sur la Notre-Dame. Quand j'y suis allée, je suis arrivée à 8 h 20, la clinique ouvre à 9 h. Il y avait déjà 20 personnes avant moi. Je suis passée à 11 h 00.

Plus les années passent, plus je suis découragée. Va-t-on s'en sortir un moment donné? :)
Back to Top