Changements pas faciles

Depuis que je suis de retour, je comprends et je réfléchie beaucoup plus qu’avant. Mon impulsivité prend du valium ! ) Et je suis fatalement (je sais le mot est fort) très fragile. Je me rends compte qu’un rien me fait pleurer, me blesse ou me touche. Comme si j’avais perdu cette armure qu’on a tous à un moment donné dans sa vie pour justement passer au travers de certains obstacles. Mon voyage en France et l’histoire d’amour que j’y ai vécu l’a fait disparaître et je me sens fragile.

Sinon, chers amis français, vous manquez un magnifique spectacle de couleurs ici ) J’aurais jamais pensé que l’automne m’aurait manqué autant ! ) Je suis émerveillée comme Jean-Marc et Olivier )
Back to Top