A vendre ou a prendre

Une femme de 28 ans et un petit garçon de 6 ans blonds aux yeux bleus… qui se plie à toutes vos exigeances, pour essayer de faire fonctionner une vie de couple qui marcherera jamais. Elle maigrit pour lui, fait le ménage, le repassage du mieux qu’elle peut. Participe financièrement aux achats de l’épicerie et de l’appartement. Sais dire je t’aime et aime de tout son coeur…
… La France ne veut pas de moi. Ou du moins plus mon mari. Je suis selon lui immature, irresponsable… au départ ce blogue devait servir à extirper mon mal sur ma vie de couple minable. Mais j’ai eu la trouille car beaucoup de monde que je connais le lis. Mais aujourd’hui… j’ai plus rien à perdre. J’ai de la peine pour quelqu’un que j’aime mais que je ne devrais peut-être pas. J’ai perdu confiance en moi. Je suis comme une petite fille qu’on a abandonné et délaissé. J’ai tout essayé pour que ça marche j’ai tout fait. Je me suis investie à 100 %, mais la vie semble vouloir que je sois jamais tombée sur le bon. D’un côté, La france et ses amis et famille, qui disent que j’ ai un problème ainsi que mon fils… d’un autre, le Québec, ma famille qui disent que non. Comment discerner la manipulation ou la vérité?? Je vous le demande. Comment savoir la différence???
Pour se marier ce fut difficile. J’avoue que ça fait deux ans que je suis ici et rien n’a jamais été vraiment bien. Je me sens dévalorisée et j’ai peur de tout. De la vie en général. J’ai même peur d’écrire ici car je sais qu’un jour il lira. On vit dans la peur… car on sait jamais ce qui nous attend. Comment va-t-il réagir? Qu’est-ce qui nous attend à la maison. Pendant un mois tout se passe bien et puis du jour au lendemain tout pète.
Je me sens moche, débile, touillarde, stupide… parce que je ne réfléchis plus par moi même. Je ne sais plus ce qui est bien ou pas pour moi. Je sens desfois que tout cela est vraiment ridicule et que je dois partir… mais j’en ai pas la force. Parce que bordel il faut que j’aime… je m’étais jurée que j’aimerais plus comme ça car je souffre trop à chaque fois… A moins que je me trompe, mais il ne s’agit plus qu’une question de jours avant que je rentre chez moi.
Je sais que mon message en laissera plusieurs bouche bée, je ne demande pas de pitié ou de compassion. Mais fallait que je le fasse… me vider le coeur.
Merci Jef (mon frère) pour ton soutien!
Back to Top