Différence

Durant longtemps, la société prônait (et prône encore) la réussite d’une vie par un couple “normal” avec des enfants, un chien, un chat pis la grosse maison. Depuis que je suis toute petite, je vois deux parents qui sont ensemble tout le temps, qui font des compromis pour que ça marche et intérieurement, pour ma part, cette valeur de relation idéale est imprégnée en moi.

Ce qui fait, que souvent, j’ai essayer de faire des compromis pour que ça fonctionne, en mettant à off ma petite voix intérieure. Je sais, c’est difficile à croire, parce que je suis assez grande “yeule”.

Le soucis est que, dans mon envie de vivre cette vie rangée et de vivre ce “succès” aux yeux de la planète, je ne suis pas heureuse avec mon moi-même. Et malgré moi, je finis par péter une coche parce que je suis pas bien là dedans.

Bref, après tout ce temps à me sentir hors normes, fuckée… à vouloir faire thérapies par dessus thérapies, je suis en train d’apprendre finalement, que je suis comme ça et que ce qui me convient, c’est sûrement pas la même affaire que tout le monde autour. Malgré leurs commentaires et opinions.

Je ne pourrais pas faire semblant et accepter toute ma vie une situation qui me dérange. J’en suis incapable. Je finis par m’écoeurer de la situation qui ne change pas.

Et justement, fermer ma gueule, c’est pas mon fort.

Finalement, je suis morte de rire. Ça me prend une thérapie pour que finalement, je reste telle que je suis dans toutes les sphères de ma vie. Même en amour ! Pour trouver ce qui me convient à moi !

Pas aux yeux du monde !

LEAF–Pour prendre soin de soi

J’ai découvert par hasard un petit bijou qui sert d’application pour notre suivi d’activités physiques, de notre sommeil et avec quelques programmes de méditations. Le bijou se nomme LEAF.

13726666_10153617444835766_3696141713988218658_n

C’est une feuille qui se porte comme un bijou (bracelet, collier ou clipser sur les vêtements). Le bijou se synchronise avec le Iphone (ou système Androïd). Il suffit de taper deux fois sur la feuille (délicatement du bout du doigt) pour que l’appareil transfère les données.

13838530_10153629362280766_352947137_o

On peut suivre aussi son cycle menstruel, programmer des objectifs et si on reste plus d’un certains nombre d’heure sans bouger, la feuille vibre pour nous dire de se lever le derrière du divan. En même temps, je trouve que c’est un beau bijou et en plus ça nous rappelle de prendre soin de soi.

Il est possible d’ajouter des alarmes, pour la prise de médication (pour ne pas oublier). Des petits trucs sont offerts aussi dans le bas de la page pour nous aider à prendre mieux soin de nous.

Je tiens à préciser, que je ne teste pas le produit gratuitement. Je l’ai acheté, parce que en ce moment, j’ai besoin d’apprendre à me prioriser.

Ce n’est pas parfait, du moins je trouve. Le coût est peu abordable. Il ne calcule pas les distances mais le temps ou le nombre de pas. Mais on peut entrer nos activités (autre que la marche) manuellement. Sinon en vélo, je crois que la feuille calcule pas le temps super bien.

Le logiciel est en anglais. Donc, un peu difficile de se retrouver. Par contre, après une course, on a les programmes de méditations sur soi que l’on peut faire un peu partout à notre gré. Mais comme le tout est en anglais, il faut être capable de comprendre un peu. Cependant, je trouve que c’est assez facile de comprendre et que la personne qui parle, s’exprime clairement et bien.

Depuis que je l’ai, j’ai repris la course. J’ai commencé à méditer 10 minutes par jour. Pour me recentrer sur moi. Chose que j’étais incapable de faire avant. Mais avec l’hypnothérapie, j’ai appris que c’était faisable de méditer facilement. Je l’ai intégré dans mon quotidien quand ça ne va pas super bien.

Le bracelet, la chaîne, le tournevis (pour changer la batterie) vis de rechange viennent avec le petit appareil.

Si vous avez les moyens de vous gâter, je vous dis allez y. Mais si vous devez privilégier autre chose avant, une bonne montre gps ou une autre application vous dépannera tout aussi bien.

Renaître

Pardonner. Pardonner aux gens les plus horribles. Pas pour accepter mais pour avancer. Ne pas restée imprégné du mal qu'on nous a fait. Parce qu'on a pas choisi. Je n'ai pas choisi d'être abusée. Je n'étais pas d'accord. Parce que si je n'avais pas eu 6 ans, c'est à coup de pelle que j'aurais dit non. Je ne suis pas sa déviance. Et maintenant, plus personne ne me fera du mal. Parce que je n'en laisserai pas la chance ni l'occasion. Je ne suis pas responsable et j'ai assez trimballer mes chaînes trop lourdes assez longtemps. Sky is the limit now !

140621